25 visites – 15 offres – 1 achat – 1 putain de bonne affaire

16

Cela faisait plusieurs mois que je cherchais à ré-investir.
Je n’arrivais pas à trouver le bon bien ou mes offres d’achats étaient refusées.
J’ai fait énormément de visites, j’ai fait beaucoup d’offres et je suis enfin tombé sur une excellente affaire.
Mon offre d’achat a été acceptée.
La prochaine étape va être la signature du compromis de vente ! 🙂
Où se trouve ce bien ? Comment vais-je l’exploiter ? Es-ce que je vais faire de la location courte durée ou de la location saisonnière ?
Quelle est sa surface ? Combien je l’achète ?

Je vous raconte tout de cette épopée dans cette vidéo.

Si vous souhaitez que je partage la suite de cet achat : notaire, maquettage 3D, suivi du chantier, ameublement, mise en location…n’hésitez pas à me l’indiquer dans les commentaires ci-dessous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share.

16 commentaires

  1. Bertrand on

    Bonne pioche. Par contre, tant que le compromis n’est pas signé voire le délai de rétractation passé, je ne m’avancerai pas trop. Je parle d’expérience.
    Le fait que çe soit au 4eme sans ascenseur ne fais pas impacter le loyer ou la demande locative ?

    • Sébastien on

      Non, je vise la colocation.
      J’ai bien précisé tout cela dans mon annonce fictive et je reçois quand même des appels.

  2. Super cette affaire bravo Sébastien! Il ne me reste plus qu’à faire la même :-)!
    Un suivi de A à Z, étape par étape, ça serait cool de le partager.

  3. Salut Sébastien !
    Félicitation pour ton achat en colocation !
    Il y a des petites villes comme Tarbes ou Pau qui ont du potentiel pour faire de la colocation car il y a UNE école d’ingénieur (ou plus) ! Moi, j’ai pensé à investir à Albi pour mon 2e investissement parce qu’il y a l’École des Mines d’Albi. Et là, les étudiants galèrent vraiment pour trouver un logement (j’y étais en tant qu’étudiant).

    Maintenant, je comprends qu’est-ce que ça veut dire : faire des offres aggressives !
    C’est quelque chose que je n’avais pas osé faire ça pour mon premier investissement car je n’étais pas totalement en confiance. Pour 2017 ou 2018, ce sera mon prochain défi que de faire une offre super aggressive !
    Pour le maquettage 3D, quel logiciel utilises-tu ? Est-ce que le logiciel est gratuit ?

    • Sébastien on

      Bonjour Vincent,

      Je pense aussi qu’Albi a du potentiel;
      Pour le maquettage 3D, c’est la décoratrice qui gère ! 🙂

      • Bonjour Sébastien,

        Bien joué !
        Du coup, j’imagine que pour 53m2, il s’agit d’un T3 et donc 2 chambres en colocation ?
        A combien du coup tu comptes fixer le loyer par chambre ?

        @+

  4. Super fort!
    Dis moi est ce qu’il faut respectee un certain metrage pour de la location saisoniere afin d’etre referencer sur les sites de tourismes? J’ai un bien qui fait 12metre caré mais en realite 3metre care carez. Est ce possible de l’exploiter sur trivago ou autre? Merci

    • Sébastien on

      Bonsoir,

      Pour moi, c’est inexploitable.
      L’espace Carrez est trop petit, même en location normale.

  5. Sebastien on

    Bonsoir Sébastien,
    Tout d’abord bravo pour cet achat et merci pour ce partage toujours aussi motivant 😉
    Ce suivi de A à Z serait en effet très intéressant ….
    Je suis en train de terminer ma formation avec Olivier Seban ( bravo au passage pour ton intervention lors du séminaire de novembre à Paris 😉 ) et je suis sur le point de me lancer avec cette petite boule au ventre de faire une bêtise dans mes futurs choix/offres …..
    Mais bon, c’est normal et j’espère ça passera au fur et à mesure.
    Je suis du Nord Pas de Calais, et je pense investir dans une petite ville étudiante de la région. J’ai déjà fait plusieurs annonces fictives pour du studio, et les appels ont afflué, je ne me fais donc pas de soucis sur ce point là et me dis que c’est bon signe pour la suite. Par contre, plus compliqué pour de la coloc ….
    Encore merci pour cette vidéo et ces exemples d’offres « hyper » agressives qui ne manqueront pas de me motiver pour proposer les futures miennes 🙂
    Bravo pour tout ce que tu entreprends et partage, je reconnais bien là un  » Sébastien » …. 😀
    Mes amitiés et joyeuses fêtes de fin d’années à toi et tes proches 😉
    Seb.

  6. Bonsoir Sébastien,

    Ta vidéo montre bien, surtout aux débutants comme moi, qu’il faut persévérer pour trouver la bonne affaire. Je retiens aussi :
    – se fixer un rendement (> 10%), ajouter les travaux au prix du bien, faire offre en conséquence
    – l’annonce fictive est essentielle
    Tu te fixes un rendement ou plutôt un cashflow en fait ?

    Je suis du Pays Basque (Bayonne), as tu déjà tenté quelque chose par chez moi ? Penses-tu que la coloc serait possible ? Tu vas me dire de passer une annonce fictive c’est sur !
    Ce qui est sur, c’est que j’aurais jamais imaginé faire quoi que ce soit sur Tarbes même en connaissant l’existence de l’ENI, pour moi cette ville n »était pas très … sexy.

    Au plaisir de te lire,

    A bientôt,

    Marc

    • Sébastien on

      Bonjour Marc,

      Pour moi, le pays basque est trop cher.
      Je n’ai jamais rien tenté là bas.
      Regarde sur Tarbes et Pau. Il y a des supers coups à faire.

      Pour information, je participe à la création d’un club d’investisseurs sur Tarbes avec une agence immobilière.
      La première rencontre est fixée le 25/02/2017. Je serai intervenant.
      Tu peux marquer la date dans ton agenda.
      Et si tu souhaites venir, nous aurons l’occasion de faire connaissance.

  7. Un club d’investisseurs sur Tarbes, pourquoi pas ! Je note Samedi 25/02 dans mes tablettes. Tu penseras à m’ajouter aux futurs mailing concernant cette rencontre stp ?

    C’est sûr que sur Tarbes, les prix que tu obtiens n’ont rien à voir avec ce qui est visible sur le Pays Basque. Et sur Pau, il me semblait que il y avait bien trop de logements vacants par rapport à la demande, je me suis trompé ?

    Tu as des exemples d’investissement récents sur Pau ?

    • Sébastien on

      On a acheté 2 fois à Pau.
      Il nous en reste 1.
      J’en ai vendu 1 pour acheter à Tarbes.
      Ce qui compte, ce n’est pas tant l’offre et la demande, mais la qualité du produit proposé.
      Il y a très peu de logements modernes et de qualité. ET il y aura toujours de la demande sur ce type de produits.
      C’est ce créneau qu’il faut prendre.

Leave A Reply