La location courte durée, c’est quoi ?

13

Je propose au travers de cet article de vous faire découvrir ce qu’est la location courte durée (location saisonnière) et à qui elle s’adresse.

1 – Préambule

Je m’attarderai uniquement sur les locations de logements entiers et ne rentrerai pas dans le cas particulier des propriétaires qui mettent à disposition de voyageurs une chambre de leur appartement ou de leur maison.

2 – Qu’est-ce que la location courte durée / location saisonnière ?

Lorsque vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison et que vous souhaitez louer ce bien, plusieurs types d’exploitation sont possibles :

  • Location vide : vous louez simplement les mûrs. Votre locataire amène tout ce dont il a besoin.
  • Location meublée : vous louez les mûrs et mettez en plus à disposition de votre locataire des équipements de première nécessité (*).
  • Colocation : vous louez votre bien (vide ou meublé) à plusieurs locataires. Auquel cas, vous établissez un bail pour chacun d’entre eux.

Généralement, les personnes à qui vous louez ainsi votre logement sont des personnes qui y élisent leur domicile (résidence principale)
J’omets volontairement le cas des personnes qui louent votre bien pour en faire leur résidence secondaire ou un pied à terre.

La location courte durée (location saisonnière) va toucher une autre clientèle.
Il s’agit de personnes en déplacement et qui ont besoin de se loger sur une courte période.
(*) Attention, en application de la loi Alur, un décret du 31 juillet 2015 (n°2015-981) fixe la liste minimale des équipements indispensables au locataire. Cette liste comprend :
– une literie comprenant une couette ou une couverture
– un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher
– des plaques de cuisson
– un four ou un four à micro-ondes
– un réfrigérateur et un congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6°
– la vaisselle nécessaire à la prise des repas
– une table et des sièges
– des étagères de rangement
– des luminaires
– le matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement

3 – Quelle clientèle ?

Vous touchez essentiellement deux catégories :

  • La clientèle touristique
  • La clientèle d’affaire

La clientèle touristique concernera les voyageurs désirant visiter votre ville, votre région.
Il s’agira également de personnes ayant besoin d’un logement afin de rendre visite à de la famille, à des amis.

La clientèle d’affaire concernera plutôt des personnes
– En déplacement professionnel, en formation
– Souhaitant assister à une conférence,à un séminaire

Bien entendu, en fonction de l’endroit où se trouve votre bien à louer, le ratio entre ces deux catégories de voyageurs ne sera pas le même.
Un bien dans le Lot s’adressera davantage à une clientèle touristique alors qu’une ville comme Toulouse pourra adresser les deux populations.

4 – Quelle est la durée moyenne des séjours ?

J’ai pour ma part reçu certains voyageurs pour une seule nuit, et d’autres pour 3 semaines.
Toutefois, se basant sur ma propre expérience (à Toulouse), la durée moyenne du séjour se situe entre 3 et 4 nuits.

Il faut toutefois savoir que cette durée ne peut excéder 90 jours, car au delà, le logement serait considéré comme habitation principale.
Si votre locataire souhaite rester davantage, il faut alors lui faire un nouveau contrat à compter du 91ème jour.

5 – Comment ça se passe ? 

Le locataire réserve habituellement son séjour en ligne via une plateformes dédiée (Booking, Airbnb, Tripadvisor…pour les plus connues) ou encore sur le site internet propre au bien à louer.
Pour cela, le propriétaire aura au préalable mis à jour son calendrier de disponibilités/ indisponibilités afin d’éviter à un voyageur de réserver un séjour sur des dates qui ne sont pas ou plus disponibles ! 🙂

Une fois la réservation validée et le paiement effectué (je reviendrai dans un prochain article sur les formalités et procédures liées au paiement), le propriétaire et le locataire conviennent ensemble d’une heure de RDV à la date de début du séjour afin d’effectuer le check-in (remise des clefs).

De même, avant la fin du séjour, le propriétaire et le locataire conviennent à nouveau ensemble d’une heure de départ pour le check-out (reprise des clefs).

L’appartement est ensuite à re-préparer (ménage, changement des draps et du linge de toilette) pour accueillir le client suivant.

6 – Faut-il rédiger un contrat de bail ?

Je le conseille.
Bien que de courte durée, la location reste un engagement bilatéral entre le propriétaire et le locataire.

Aussi, j’ai pour habitude à chaque entrée des lieux :

  • De faire signer un contrat de location
  • D’effectuer et de faire signer un état des lieux
  • De prendre une caution

Finalement, la procédure est identique à celle d’une location classique.
Seule la durée des baux change. Ils ne sont pas de 9 mois (baux étudiants), de 1 an (baux de location meublée) ou de 3 ans (baux de location vide), mais de quelques jours.

7 – Qu’est-ce que recherchent les voyageurs ?

La plupart des voyageurs que je reçois préfèrent louer un appartement en location courte durée ou saisonnière plutôt qu’une chambre d’hôtel.
Leurs principales motivations sont les suivantes :
– La recherche de la convivialité et du contact humain
– La recherche d’un logement complet, indépendant et équipé dans lequel ils pourront se sentir bien et un peu chez eux le temps de leur séjour

Ce sont les raisons pour lesquelles non seulement l’aspect relationnel est important, mais également la décoration et les prestations à fournir dans le logement.

La clientèle n’est absolument pas la même que celle d’un hôtel.
L’hôtel et le loueur en courte durée offrent des services totalement différentes. Les populations visées ne sont pas les mêmes.

Loueur en courte durée :
– Relation de particulier à particulier
– Décoration personnelle
– Mise à disposition d’un logement complet avec possibilité de cuisiner
– Pas de prestation de ménage durant le séjour
– Pas de prestation de petit déjeuner
– Pas de service de type bar, restaurant…
– Pas de service de nuit

Hôtel :
– Relation de professionnel à particulier
– Décoration standard
– Mise à disposition d’une chambre
– Prestation de ménage quotidienne
– Présence fréquente d’un bar ou d’un restaurant
– Possibilité de petit déjeuner
– Possibilité de services à toute heure

8 – Etes-vous prêt(e) à vous lancer ?

N’hésitez pas à m’indiquer dans les commentaires ci-dessous si vous pratiquez la location courte durée, et si vous êtes prêts à vous lancer ! 🙂


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Convaincre la banque : Mode d'emploi "

Recherches utilisées pour trouver cet article :louer un congélateur courte durée

13 commentaires

  1. Pingback: Les 3 critères essentiels pour investir en location courte durée

  2. Pingback: Décoration : utile ou futile ?

  3. Bonjour Sébastien,

    Je vous ai trouvé il y a quelques temps et j’adore votre enthousiasme de ce que vous faîtes et surtout les conseils que vous donniez.

    J’aimerais me lancer dans ce type d’aventure à partir de rien en tenant compte que j’ai 50 ans. La banque donnera-il un crédit à 25 ans ou à 20 ans?

    Au fait, en allant en vacances une amie à Tours, j’ai visité un studio refait à neuf, de 20m2 à 60 000. Mais l’agent Immobilier me dit qu’elle peut négocier à 50 000, pas moins.

    Je suis tentée de me lancer mais besoin d’un expert immobilier comme vous.

    Cordialement

    Catherine

    • Sébastien on

      Je vous invite à me contacter.
      Vous étudierons ensemble les différentes options qui s’offrent à vous.

  4. Bonjour Sébastien ,

    Quand tu parles de location courtes durée ou saisonnière , tu pars du principes qu’il sera louer dans les saisons estivales de mai a septembre par exemple ?
    Que fais tu de ton appartement les 7 mois restant ? Car suivant les villes il peut être parfois difficile de le louer dans les périodes creuse ?

    Merci

    • Sébastien on

      Bonjour Fabien,

      Mes appartements sont loués toute l’année en location courte durée.
      Je n’ai pas de période creuse.
      Cela fonctionne sur le principe de l’appart hôtel.

      Le potentiel locatif de ce mode d’exploitation est à étudier en fonction de chaque ville.
      Mais il n’est pas nécessaire d’habiter une très grande ville pour que cela fonctionne.

  5. Bonjour Sebastien,

    Je crois qu’on ne peut pas prolonger la location avec LA MEME personne au delà de 90 jours, peu importe que ça soit avec un autre contrat, sinon c’est requalifié automatiquement en bail d’habitation.

    C’est super vos vidéo. Merci

    • Sébastien on

      Bonjour Bruno,

      Cela est bien possible.
      Ce sont les dates de début et de fin de contrat qui font foi.

  6. Bonjour Sébastien,

    Merci de prendre le temps de donner toutes ces précieuses informations à des néophytes comme moi !

    J’aurais une question concernant le contrat de location. Tu écris qu’il vaut mieux le faire signer avant l’entrée dans les lieux. J’ai déjà loué en tant que vacancier par le biais de certaines plateformes sur internet et je n’en ai jamais signé. Peux-tu me confirmer que même si la location est faite sur une plateforme, il est plus prudent de rédiger un contrat de location ? Merci beaucoup d’avance.

  7. Merci pour ta réponse, Sébastien, tout cela est bien intéressant :o)
    Bonne continuation à toi !

  8. Philippe on

    Bonjour Sébastien,
    Pense tu que la.ville d’Orleans peut permettre d’effectuer de la location courte durée ?

    Dans l’attente.

    Philippe

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x