Les partenaires qui performent !

2

Pour gagner de l’argent avec la location courte durée, il est indispensable de multiplier les partenaires de jeu.
Dans cette vidéo, je vous dévoile quels sont les 3 partenaires qui me génèrent le plus de chiffre d’affaire et le plus de réservations.

J’indique également dans cette vidéo l’ensemble des partenaires avec lesquels je travaille.

Indiquez-moi dans les commentaires ci-dessous si votre trio gagnant est le même que le mien ! 🙂

Transcription

Dans cette vidéo, je vais vous dévoiler quels sont les partenaires de locations saisonnières les plus performants, c’est-à-dire les partenaires qui vont vous ramener le plus de chiffre d’affaire et le plus de réservations.

Bonjour à tous, je suis Sébastien, auteur du blog louer-en-courte-duree.

Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais vous indiquer quels sont les sites de locations saisonnières avec lesquels je travaille.

Alors, bien entendu, tous les chiffres que je vais annoncer dans cette vidéo sont issus de ma propre expérience et pourront varier d’une personne à l’autre, d’un propriétaire à l’autre, mais en tout cas ça va vous donner une tendance.

Alors avant que je ne rentre dans le vif du sujet de cette vidéo, je vous rappelle que vous avez la possibilité de vous abonner gratuitement à ma chaîne YouTube en cliquant sur le bouton juste ici. Ça me permettra de vous tenir informés en temps réel de la publication de toutes mes nouvelles vidéos.

Alors, je l’ai souvent dit, si vous souhaitez faire de la location saisonnière, il faut absolument multiplier le nombre de partenaires de jeu parce que ça va vous permettre d’accroître votre visibilité par rapport à l’offre que vous proposez, c’est-à-dire des hébergements à la location, ça c’est une première bonne raison ; et la seconde bonne raison, c’est que ça va vous aider à remplir plus rapidement vos calendriers.

Et l’exemple que je prends souvent c’est celui de Danone et Intermarché parce que fonctionner avec un seul partenaire, AirBnB en l’occurrence puisque c’est la plateforme la plus connue. C’est comme si du jour au lendemain, Danone décidait de ne vendre ses yaourts que chez Intermarché. Et ça, c’est quelque chose d’impossible et d’improbable.

Alors revenons maintenant à mes appartements et à mes partenaires avec lesquels je travaille.

En fait, je me suis amusé à cumuler l’ensemble de mes réservations depuis que j’ai fait de la location saisonnière. J’ai utilisé une profondeur d’historique de 2 ans et demi. Et sur ces 2 ans et demi, je me suis amusé à travailler deux indicateurs : le premier indicateur, c’est le chiffre d’affaire et le second indicateur, c’est le nombre de réservations. Et j’ai ensuite classé ces indicateurs en fonction de la provenance des réservations. Et finalement, vous allez voir que le trio gagnant est systématiquement le même.

Si je m’intéresse au chiffre d’affaire, j’ai Booking qui me ramène 53% du chiffre d’affaire.

J’ai ensuite AirBnB qui arrive en deuxième position avec seulement 17% du chiffre d’affaire.

Et enfin, le troisième acteur qui me ramène le plus de chiffre d’affaire, c’est Abritel avec seulement 8%.

Maintenant, si je regarde le nombre de réservations générées par ces plateformes, alors encore une fois, le trio gagnant reste le même : j’ai Booking qui me ramène 54% des réservations, j’ai AirBnB qui me ramène seulement 20% des réservations, et enfin en troisième position, j’ai Abritel qui me ramène seulement 6% des réservations.

Alors, je me suis également amusé à calculer le prix moyen de la nuit sur chacune de ces plateformes. Alors, le trio reste le même mais par contre, il apparaît dans un ordre différent.

Finalement, c’est chez Booking que je vends les nuits les plus chères. Ensuite, en deuxième position, c’est avec Abritel que je vends les nuits les plus chères. Et ensuite, en troisième position, il y a AirBnB.

Et ça, c’est tout à fait normal parce que dès l’instant où vous faites de la location courte durée, vous allez certainement devoir travailler avec Booking. Et ce qu’il faut savoir, c’est que sur Booking, les frais de commissionnement sont bien plus élevés, ils sont de 17%.

Et donc, pour retrouver leur loyer net, en fait, les propriétaires augmentent les tarifs sur la plateforme Booking.

Alors ce qu’il faut savoir également sur Booking, c’est que c’est une plateforme qui attire de nombreux professionnels ou des gens qui ont un pouvoir d’achat plus élevé. Ce qui fait que naturellement, ce sont des gens qui ne vont pas regarder à la dépense et ce qui fait encore une fois que naturellement, les tarifs sont plus élevés sur Booking.

Alors maintenant, si je dois faire cette petite étude de cas concernant les prix sur AirBnB, je sais également pourquoi les tarifs sur AirBnB sont un petit peu plus faibles. En tout cas, j’ai une analyse.

Ce qu’il faut savoir c’est que AirBnB, aujourd’hui, est la plateforme la plus connue et comme je le disais il y a quelques instants, tous les propriétaires qui souhaitent faire de la location saisonnière se mettent sur cette plateforme. Et je pense du coup que AirBnB est un peu victime de son succès et AirBnB est en train de devenir une plateforme « bon marché », une plateforme « cheap », ce qui fait que les tarifs des nuits sont tirés vers le bas.

Et enfin, le phénomène Abritel, ça également, je suis capable de l’expliquer. Alors, j’ai beaucoup de nord-américains, essentiellement des gens du Canada et du Québec que je reçois et qui viennent de la plateforme Abritel.

Alors, ce qu’il faut savoir par rapport à Abritel, c’est que ça fait partie d’un groupe américain géant de la location courte durée, qui s’appelle HomeAway et qui rassemble toute une galaxie de sites.

Alors, vous avez certainement entendu parler de ces sites, il y a Homelidays, il y a VRBO, il y a Vacation Rentals. Et à partir du moment où vous allez publier une annonce sur la plateforme Abritel, cette annonce va être automatiquement publiée sur toute la galaxie de sites de HomeAway.

Et donc, pour en revenir aux tarifs des nuits chez Abritel, je trouve également que c’est une clientèle qui a un pouvoir d’achat un petit peu plus élevé que les gens qui arrivent au travers de la plateforme AirBnB. Et donc, c’est la raison pour laquelle les tarifs des nuits sur Abritel sont un petit peu plus élevés.

Donc, la première conclusion qu’on pourrait tirer dans cette vidéo, c’est que si vous faites de la location saisonnière, il faut absolument adapter le tarif de vos nuits à la plateforme sur laquelle vous publiez votre annonce.

Finalement, sur chaque plateforme, il y a un avatar client à respecter.

Alors vous allez certainement me dire oui, mais les autres sites, est-ce qu’il faut les négliger pour autant ?

Alors pas du tout, et justement je travaille avec d’autres sites parmi lesquels Housetrip.

Alors, ce qu’il faut savoir, c’est que Housetrip a été récemment racheté par le géant américain Tripadvisor mais jusqu’alors, Housetrip était mon quatrième meilleur canal de vente.

Ensuite mon cinquième meilleur canal de vente, c’est leboncoin.

Ensuite, derrière, j’ai un petit acteur français qui s’appelle MorningCroissant, je ne sais pas si vous le connaissez mais c’est quand même un site qui me ramène peut-être une à deux réservations par mois.

Alors, je travaille également avec la plateforme Tripadvisor mais qui ne représente que 2% de mon chiffre d’affaire.

Et enfin il y a Wimdu qui est le pendant allemand de la plateforme AirBnB, mais sur cette plateforme j’ai eu uniquement deux réservations en 2 ans et demi de location saisonnière.

Alors, j’ai également essayé de travailler avec Roomlala, ça n’a rien donné, je n’ai jamais eu aucune réservation. Et par contre, je tente désespérément de travailler avec Expedia mais j’ai un problème avec eux parce qu’ils ne répondent ni à mes messages téléphoniques ni à mes emails.

Alors le problème d’Expedia, c’est que ça ne fonctionne pas comme sur les autres plateformes, AirBnB, Booking et Abritel, et vous n’avez pas la possibilité de publier librement une annonce. En fait, la publication de l’annonce doit se faire après avoir pris contact avec Expedia donc je vais continuer à persister de façon à pouvoir publier mes annonces sur cette plateforme.

Alors, ce que je voulais également dire dans cette vidéo, c’est que je constate une tendance par rapport aux réservations qui viennent du boncoin et cette tendance, elle est plutôt à la baisse, c’est-à-dire que j’ai de moins en moins de réservations qui viennent du boncoin. Et ça, j’ai réussi à l’expliquer parce que je pense que la location saisonnière ou la location courte durée, c’est quelque chose qui s’est démocratisé. Et désormais, les voyageurs ou les clients ont le réflexe de passer par des plateformes de réservation en ligne, donc encore une fois par Booking, AirBnB, Abritel, MorningCroissant… Et ça, je pense c’est quelque chose de bien parce que ça permet de sécuriser la mise en relation et ça permet également de sécuriser les paiements.

Et enfin, ce que je voulais dire dans cette vidéo, c’est que si vous souhaitez développer votre activité de location saisonnière, il y a une plateforme incontournable avec laquelle vous devez travailler, et cette plateforme, c’est votre propre site internet.

Avoir son propre site internet, c’est renforcer son image, sa visibilité mais également son professionnalisme.

Et l’intérêt d’avoir votre propre site internet, c’est de vous affranchir de tous les frais de commissionnement puisqu’il n’y aura plus d’intermédiaires entre vous et vos clients. Et donc, ce sera bénéfique à la fois pour vous et à la fois pour vos clients.

Alors ; en ce qui me concerne, mon site internet est sur le point d’être terminé. D’ailleurs, je vous mets une copie d’écran juste ici dans cette vidéo et je vous en dirai plus prochainement.

Donc voilà aujourd’hui ce que je voulais partager avec vous dans cette vidéo, donc qu’est-ce qu’il faut retenir de cette vidéo ?

1) C’est qu’il faut multiplier les partenaires de jeu,

2) C’est qu’il faut être présent sur Booking, AirBnB et Abritel

3) C’est qu’il faut adapter les tarifs de vos nuits à la plateforme sur laquelle publier votre annonce.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à la liker, n’hésitez pas non plus à la partager.

Je vous rappelle que si vous souhaitez davantage de conseils, d’astuces et de retours d’expériences autour de l’immobilier et de la location courte durée, vous avez plusieurs possibilités.

Possibilité 1 : me suivre sur mon blog louer-en-courte-duree en vous abonnant par exemple à ma newsletter ;

Possibilité 2 : vous abonner librement à ma chaîne YouTube en cliquant sur le bouton juste ici.

Je vous rappelle également dans cette vidéo que j’ai rédigé deux e-books que vous pouvez télécharger en cliquant sur les deux vignettes qui apparaissent dans cet écran si vous vous trouvez dans un navigateur internet ; et si vous vous trouvez dans un appareil mobile, si vous regardez cette vidéo à partir d’un appareil mobile, vous retrouverez les liens de téléchargement dans la description juste en dessous de cette vidéo ou sur le petit i qui va apparaître en haut à droite de cette vidéo.

Alors, de quoi traitent ces deux e-books ?

Le premier e-book s’appelle « Convaincre la banque : mode d’emploi ». Et dans cet e-book, vous allez comprendre quelle attitude adopter et quels arguments mettre en avant pour convaincre la banque de la viabilité de votre projet d’investissement locatif et pour la convaincre de vous financer.

Et le second e-book s’appelle « Doubler son salaire avec la location courte durée ». Et dans cet e-book, je vous explique pourquoi la location courte durée génère une rentabilité bien plus importante qu’une location traditionnelle. Et je vous explique alors comment vous pouvez utiliser cette rentabilité pour vous créer une rente, un revenu complémentaire voire de doubler votre salaire si vous réussissez à multiplier les opérations immobilières.

Voilà. Je vais m’arrêter ici pour aujourd’hui. Et comme d’habitude si vous souhaitez commenter cette vidéo, surtout ne vous gênez pas.

Les commentaires qui seront juste en dessous sont là pour ça.

Je vous dis à très, très bientôt.

Ciao !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share.

2 commentaires

  1. Bonjour Sébastien,

    Comment fais tu pour « synchroniser » tes calendriers pour ne pas avoir de réservations en même temps ? Car si tu loues sur deux ou trois sites différents cela peut créer des problèmes non ? Existe-il un logiciel ?

    En te remerciant.

    Fabien

Leave A Reply