Location courte durée : comment rédiger une annonce ?

2

Vous vous êtes lancé(e) dans la location courte durée.
Il est temps de rédiger votre annonce en vue de la mise en exploitation de votre bien.
Comment être certain d’avoir la bonne accroche ?

redaction-annonce-louer-en-courte-duree

Il faut être conscient que la rédaction de l’annonce est un élément essentiel.
Elle constitue votre vitrine. Elle doit donner envie au voyageur de réserver VOTRE appartement (ou VOTRE maison), pas celui (celle) d’un autre !
Il faut toujours garder en tête que le voyageur qui souhaite effectuer une réservation navigue entre plusieurs appartements (plusieurs maisons), voire entre plusieurs sites.
Autant dire que le bien que vous proposez à la location est sérieusement mis en concurrence.

A défaut de rédiger l’annonce parfaite, il faut s’en rapprocher ! 🙂

 

Qu’est-ce qu’une bonne annonce ?

Louer en courte durée, ce n’est pas seulement proposer un logement, c’est proposer un service.
J’ouvre une parenthèse à ce propos.
D’ailleurs, d’un point de vue fiscal, cette activité ne rentre pas dans la catégorie des revenus fonciers, mais dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Autrement dit, il s’agit bien d’une activité commerciale.
Je referme la parenthèse.

Dès lors, votre offre doit être marketée et apporter :

  • Une description très précise de votre logement
  • Une série de photos montrant à minima chacune des pièces et mettant en valeur les éléments essentiels

 

La description du logement

Elle doit comporter :
– La superficie
– Le nombre de pièce avec la fonction de chacune d’entre elles (cuisine, chambre, séjour, salle de bain…)
– L’étage
– La présence ou non d’un ascenseur
– La localisation (le quartier, pas l’adresse exacte)
– Les équipements (lit, bureau, TV, accès internet, machine à café, frigo, machine à laver, plaques de cuisson, mise à disposition de draps et nécessaire de toilettes…)
– Comment arriver jusqu’à l’appartement : depuis la gare, depuis l’aéroport, en voiture
– Parkings les plus proches pour garer la voiture avec indication du prix à la journée si parking payant
– Les transports en commun se trouvant à proximité de l’appartement (bus, métro, vélo…) avec le nom des arrêts concernés
– Les lieux incontournables ou de référence à proximité : musées, places, monuments, gare, hôpital…
– Les commodités se trouvant à proximité : boulangeries, supérettes, restaurants…
– 2 mots sur le règlement intérieur (en ce qui me concerne, appartement non fumeur et animaux non autorisés)
– Un engagement sur un délai de réponse à toute question (exemple : moins d’une heure)

 

Les photos

Surtout, ne pas se limiter. Il faut publier un maximum de photos.
Il faut photographier :

  • Toutes les pièces ; ceci est un minimum 🙂
  • Les équipements : plaque vitrocéramique, machine à laver, robinets, lit, TV…
  • Les éléments de décoration : bougies, vases, lampes…
  • Des mises en situation : table dressée, verres de vin, petit déjeuner installé….

Certains sites vous offrent la possibilité de publier autant de photos que vous le souhaitez (Airbnb, Housetrip).
D’autres en limitent le nombre. Abritel limite à 24. Booking à 45.
Dans ce dernier cas, je vous recommande l’aller chercher le nombre maximal autorisé.

Les photos doivent être de bonne qualité. Les clichés pris dans l’urgence avec les téléphones portables sont à éviter.
N’hésitez pas à apporter de la luminosité lors des prises de vue : photos de jour, lumières allumées.
Dans la mesure du possible, utilisez un grand angle pour donner une impression d’espace et de volume.
Les photos doivent finir de convaincre votre client et le conduire jusqu’à la réservation.

Pour information, Airbnb vous offre la possibilité de faire une douzaine de photos avec un professionnel issu de la communauté. La prestation est gratuite.

 

Pourquoi être si précis et si exhaustif ?

Parce qu’il faut anticiper les questions du client.
Il faut capter son intérêt le plus rapidement possible et ne laisser aucune interrogation quant au logement, à ses prestations et à sa localisation.
Un échange de mail pour des demandes d’information relatives au logement génère une perte de temps et laisse au client la possibilité de réserver ailleurs, là où il n’aura pas de question à se poser.

 

2 exemples concrets

Afin d’illustrer mes propos ci-dessus, voici 2 annonces :

  • Une annonce A
  • Une annonce B

J’ai simplement copié-collé le texte de leur description depuis Airbnb.
Les 2 appartements  sont dans le même quartier en hypercentre de Toulouse.

Selon vous, quelle annonce donnera au client envie de réserver (les pouces vous donnent un indice 🙂 ) ?
Je vous invite à me l’indiquer dans les commentaires ci-dessous.

 

Pouce rouge - Louer en courte durée
Annonce A
(4 photos publiées) :
Dans un immeuble de standing récent, un appartement de 50m au 3éme étage avec terrasse, composé d’une entrée, d’un grand séjour, d’une chambre, d’une salle de bain, de WC, d’une cuisine équipé, avec ascenseur.

 

Pouce vert - Louer en courte durée
Annonce B (69 photos publiées) :
L’appartement est un 2 pièces de 25 m² entièrement équipé et peut accueillir 2 adultes.
Il se compose d’une cuisine équipé et fonctionnelle donnant sur séjour, d’un séjour, d’une chambre et d’une salle d’eau.
Afin de vous recevoir dans les meilleures conditions et pour assurer votre confort, nous mettons à votre disposition :
– Un vrai lit
– Un canapé
– Une télévision à écran plat
– Un lecteur DVD
– Un accès internet wifi
– Une machine à laver + sèche linge
– Des plaques vitrocéramiques
– Un four à micro-ondes
– Une bouilloire électrique
– Une machine à café
– Un pack de linge de toilette et de linge de lit

Il se trouve en rez-de-jardin d’un immeuble du début du 20ème siècle.
L’appartement est au calme, il donne sur un jardin, et se situe à 2 minutes à pied de la place du Capitole, de la place Saint-Georges, de la Halle aux Grains, de la place Esquirol.
Une station de métro (François Verdier) se trouve au pied de l’immeuble.

Accès des voyageurs
Si vous arrivez en voiture, vous pourrez vous garer au parking Carnot.
Des places de stationnement (payantes en journée) sont présentes devant l’immeuble. Il est facile de se garer.
Vous disposez également de parkings publics gratuits à la Médiathèque (2 stations de métro) et Jolimont (3 stations de métro).
Si vous arrivez en transport en commun, la station de métro la plus proche est François Verdier (ligne B).
Depuis l’aéroport, vous pouvez rejoindre la gare SNCF Matabiau via la navette Tisseo (30 minutes de trajet pour 5 euros).
Depuis la gare SNCF Matabiau, prenez la ligne A et descendez à Jean-Jaures (1 arrêt) puis vous marchez ou reprenez la ligne B jusqu’à François Verdier (1 arrêt).

Échanges avec les voyageurs
Nous répondons aux demandes d’information en moins de 30 minutes.
Nous mettons à votre disposition toute la documentation nécessaire pour visiter Toulouse et sa région.
En fonction de nos disponibilités, nous proposons également un service supplémentaire afin de vous récupérer à la gare ou à l’aéroport.

Le quartier
Situé en hyper-centre toulousain, le quartier offre toutes les commodités :
– Supérettes : Spar, Utile, Casino
– Bars
– Restaurants
– Commerces de toute nature
– Cinémas
– La place du Capitole
– La place Saint-Georges
– La Halle aux Grains
– La place Esquirol
– Le centre commercial Saint-Georges
– Le marché sur la place du Capitole

Transports
La station de métro François Verdier (ligne B) est au pied de l’immeuble.
Une station de vélô Toulouse est à moins de 100 mètres de l’appartement.

Autres remarques
N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.
Bon séjour dans la ville rose !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share.

2 commentaires

  1. Pingback: Pourquoi faut-il répondre à une demande client plus vite que son ombre ?

  2. Bonsoir Sébastien,

    L’annonce ‘B’ est plus explicite, quoi que trop long aussi. Néanmoins, il informe mieux le client sur l’appartement à louer, et surtout comment l’on peut arriver. En tant que client, je choisirai surment le ‘B’.

    Catherine

Leave A Reply