Investir dans un mobil-home : Bonne ou mauvaise idée ?

4

Le mobil-home se prête parfaitement à la location courte durée et à la location saisonnière.
Pour autant, l’achat d’un mobil-home est-il intéressant ?
Le mobil-home est-il un bon moyen de tirer des revenus locatifs ?
J’ai profité de mes vacances pour réfléchir à la question.
Découvrez mon point de vue dans cette vidéo.

N’hésitez pas à me dire si vous partagez ou non mon opinion dans les commentaires qui se trouvent en dessous de cette vidéo !

Transcription

Faut-il faire de la location courte durée en camping ? C’est la question que je me pose depuis plusieurs jours.

Bonjour à tous, je suis Sébastien du blog louer-en-courte-duree.

Je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je me trouve en vacances pour une semaine en camping. Et je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle entre la location saisonnière telle que je la pratique en ville à Toulouse et la location saisonnière dans un camping. Donc, je me suis intéressé aux similitudes, aux différences et j’ai tenté de répondre à cette question : est-il intéressant de faire de la location saisonnière dans un camping ? Donc, si vous souhaitez avoir mon point de vue, restez bien jusqu’à la fin de cette vidéo !

Alors je sais que parmi les gens qui vont regarder cette vidéo, il y a des amoureux du camping pur et dur, c’est-à-dire des personnes qui souhaitent ou qui adorent passer leurs vacances dans une toile de tente, mais ce n’est absolument pas mon cas ! Je vais vous expliquer pourquoi, ou en tout cas, je vais vous expliquer ma philosophie.

Toute l’année, je dors dans un lit confortable et je ne comprends pas pourquoi au moment de mes vacances, c’est-à-dire au moment où je dois prendre du bon temps, j’irais m’enfermer dans une toile de tente sur un matelas inconfortable à la merci de la chaleur et des intempéries. Bref, en tout cas c’est mon point de vue et c’est donc la raison pour laquelle vous l’aurez compris, je ne fais pas du camping en tente, mais je me trouve dans un mobil-home.

Alors ce que je dois dire, c’est que le camping a évolué, le camping n’est plus le même que celui que j’ai connu lorsque j’étais enfant. Je me rends compte que les gens recherchent maintenant des prestations, les gens recherchent du confort et c’est la raison pour laquelle le camping dans lequel je me trouve comporte un grand nombre de mobil-homes.  Et ce que je vous propose dans cette vidéo, c’est qu’on fasse ensemble un tour du camping et que je vous montre ensuite le mobil-home dans lequel je passe mes vacances. Donc suivez-moi, ça commence tout de suite !

Alors j’ai dit camping, mais peut-être que je devrais dire village de vacances parce que comme vous le voyez, le camping est exclusivement composé de mobil-home. Et ce que je trouve bien, c’est que chacun des mobil-homes a été recouvert de bois. Donc, ce qui fait que les mobil-homes s’intègrent parfaitement à l’environnement qui est composé d’arbres et c’est vraiment très, très agréable.

Voilà ! Comme vous pouvez le voir, tout est parfaitement intégré et les mobil-homes se fondent dans l’environnement. Et ça, je trouve ça vraiment très, très bien et vraiment très, très positif. Je trouve que le camping a su se démarquer de ce que j’ai pu voir ailleurs au cours des dernières années.

Alors, bien entendu, le gros plus lorsque vous faites de la location courte durée, c’est d’avoir un commerce de proximité ou une supérette à coté de votre appartement ; et les campings ont compris ça depuis bien longtemps puisque le camping dans lequel je me trouve dispose de sa propre supérette pour faciliter, pour donner davantage de services à ces clients.

Donc vous pouvez voir que chacun des mobil-homes est équipé d’une terrasse. Donc encore une fois, le confort et le service avant tout !

Alors, je disais il y a quelques instants qu’un des gros avantages lorsque vous faites de la location saisonnière, c’est d’avoir des commerces de proximité à coté de votre appartement. Ici, on a même un snack pour manger du poulet, des frites, des pizzas ou des glaces. Et voilà, il y a un bar sur lequel on peut se divertir, boire un coup tranquillement. Donc encore une fois, un gros, gros point positif pour la location saisonnière.

Et bien entendu, pour apporter toujours plus de services et de distractions, une piscine, même plusieurs piscines avec des jeux aquatiques, vous voyez, des toboggans pour les enfants.

Alors, voici la terrasse du mobil-home, sur laquelle, comme vous pouvez constater, on peut manger à quatre. Et si je rentre maintenant dans le mobil-home, on a un véritable espace de vie, avec une cuisine toute équipée. Donc, vous pouvez voir qu’ici, on a la télévision, un four à micro-ondes avec la machine à café, la climatisation, voilà, puis des banquettes, un petit espace de séjour pour dîner lorsqu’il fait trop froid ou lorsqu’il pleut.

On va continuer la visite ! Donc derrière cette porte se trouve la salle de bain. Alors, elle est assez étroite, je ne sais pas ce que ça va donner à la caméra, mais on a ici un évier, et puis ici une douche.

Maintenant, si j’ouvre cette porte, on a la chambre des parents avec un lit à 160 par 190 et juste à côté on a la chambre des enfants avec deux lits simples comme vous pouvez le constater. Donc on a quatre couchages dans 24 m², en tout cas 24 m², c’est la surface de notre mobil-home.

Et juste à ma droite ici, vous pouvez voir le coin WC.

Donc tout ça, encore une fois, dans 24 m² et c’est là que je dis que le camping a bien évolué depuis ma jeunesse puisque sur 24 m², on arrive à avoir un véritable un studio, carrément même un petit trois pièces puisqu’on a deux chambres. Et ce que je voulais souligner, c’est toutes les prestations qu’on peut mettre maintenant dans un mobil-home.

Donc, comme je l’ai mentionné, vous avez ici la climatisation, le four micro-ondes avec la machine à café, ici, vous pouvez voir le frigo, et puis voilà toute la cuisine équipée avec la hotte, les plaques chauffantes, on a même le lave-vaisselle que j’ai oublié de mentionner tout à l’heure. Bref, on est ici comme à la maison, et c’est dans ces conditions que j’accepte de faire du camping.

Alors quelles sont les similitudes et les différences entre la location courte durée en ville, telle que je la pratique, et en camping ?

 

Je vais commencer par m’intéresser aux similitudes.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en location courte durée, que vous le fassiez en camping ou en ville, le prix de la location va dépendre d’un certain nombre de critères. Alors voici les critères du camping, et donc, qui sont similaires avec ceux de la location courte durée à Toulouse ou dans n’importe quelle ville de France, telle que je la pratique.

Tout d’abord, le prix de la location va dépendre de la surface du bien que vous louez. Dans le camping dans lequel je me trouve, on peut louer des mobil-homes qui démarrent à 16 m² et on peut également louer des chalets qui vont jusqu’à 45 m². Bien évidemment, plus la surface de vie va être importante, plus le tarif de la location va être important.

Mais ce n’est pas tout, il y a également les prestations qui vont se trouver à l’intérieur du mobil-home qui vont jouer sur le prix de la location. Je vous ai montré mon mobil-home il y a quelques instants, il est équipé de la climatisation, d’un lave-vaisselle, d’une télé et les mobil-homes qui possèdent la même surface mais qui n’ont pas le même type de prestations vont évidemment coûter moins chers à la semaine.

Et ce qui joue également sur le prix de la location, c’est la période de la location et sur les périodes à forte demande, le prix de la location est bien entendu plus élevé.

Je vais vous donnez un exemple, le mobil-home que je loue aujourd’hui sur cette première quinzaine de juillet coûte 357 € la semaine. Si j’avais loué ce même mobil-home pour sur la première quinzaine d’avril la location aurait coûté 196 € la semaine. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le prix de ce même mobil-home à la semaine avoisine les 1000€ sur la première quinzaine d’août. Et donc, vous voyez comment sur les périodes à forte demande, le prix des locations de vacances augmente. Et ça, c’est un conseil que je vous donne à travers toutes mes vidéos sur toutes les périodes à forte demande, il faut évidemment augmenter le prix de vos nuits et durcir les conditions générales de vente.

Si je dois faire le parallèle avec Toulouse, la ville dans laquelle je me trouve, je sais que septembre est un mois à forte demande parce que les étudiants sont encore à la recherche d’un logement et parce qu’il y a encore des touristes qui viennent profiter des derniers beaux jours de Toulouse. Eh bien, sur ce mois de septembre, j’augmente les prix de mes nuits et je durcis mes conditions générales de vente.

Et c’est également ce que j’ai fait, il y a quelques semaines en juin dernier puisque Toulouse a accueilli des matchs de la coupe d’Europe de foot et j’ai, bien entendu, multiplié le prix de mes nuits par trois. Donc vous voyez, comment également en camping, le prix de la location va dépendre de la période à laquelle vous allez réserver.

Ce que j’ai également noté dans ce camping, c’est qu’il est possible de louer le mobil-home, mais pas une semaine entière mais simplement quelques jours. Et là, la durée minimum de séjour, si vous souhaitez résider ici, est de deux nuits minimum. Et ça, c’est exactement ce que je pratique à Toulouse, c’est-à-dire que j’ai fait le choix de louer deux nuits minimum parce qu’au début, lorsque j’ai démarré la location saisonnière, je faisais trois nuits minimum. Mais je me suis rendu compte qu’il m’arrivait d’avoir des trous de deux nuits entre deux réservations et ces trous de deux nuits généraient une perte de chiffres d’affaire, une perte de rentabilité. Donc, c’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de revenir à deux nuits parce que j’ai quand même fait comme le test à une nuit et là, on arrivait dans des problématiques logistiques trop importantes. Donc, le compromis que j’ai trouvé à Toulouse est de deux nuits, c’est exactement ce qui est pratiqué ici dans ce camping.

Maintenant, si je dois m’intéresser aux différences, quels sont-elles ?

Alors, ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est que le camping est ouvert uniquement six mois par an. Donc mécaniquement, si vous souhaitez faire de la location à courte durée en camping, vous allez diviser votre rentabilité par deux parce que vous ne pourrez exploiter votre bien immobilier, entre guillemets, que six mois par an.

Ce qu’il faut savoir également, c’est que le ticket d’entrée, c’est-à-dire le bien que vous allez acheter pour faire de la location saisonnière en camping, est moins élevé. Le mobil-home dans lequel je me trouve coûte environ 30000 €, tout équipé. Ce qu’il faut savoir, c’est que si vous souhaitez acheter le même bien, mais de type appartement, en investissant dans la pierre vous coûtera certainement plus que 30000 €, en tout cas dans la majorité des villes de France.

Ce qu’il faut voir également lorsque vous faites de la location courte durée en camping, c’est qu’il a le coût de l’emplacement à rentrer en compte dans votre liste de charges. Et pour le mobil-home dans lequel je me trouve, pour avoir discuté avec la gestionnaire du camping, il faut compter environ 2500 € à l’année, 2500€ pour un espace de vie de 24 m². Et donc ça, si je dois le comparer à une taxe foncière pour le comparer à de l’appartement, je trouve que le coût est assez élevé d’autant plus que je vous rappelle que le mobil-home n’est exploité que six mois par an. Donc, amortir 2500€ de charge de six mois d’exploitation, je trouve que c’est comme même assez difficile. Donc, un coût, finalement, d’exploitation en termes de parcelle assez élevé.

Et enfin le quatrième point que je voulais souligner, c’est que le mobil-home, contrairement à l’appartement que vous allez acheter, va perdre de sa valeur. Le mobil-home que vous achetez aujourd’hui 30000 € voudra certainement beaucoup moins dans cinq, 10 ou 15 ans comparé à l’appartement que vous allez acheter, qui lui va prendre de la valeur au fil des ans.

Alors qu’est-ce que je pense de tout ça ? Est-ce que je serai prêt à investir dans un mobil-home pour faire de la location courte durée ? La réponse est non, et je vais vous expliquer pourquoi.

Alors, oui le prix d’un mobil-home à l’achat est bien inférieur à celui d’un appartement. Mais la contrepartie, c’est que ce mobil-home se trouve dans un camping et que la majorité des campings sont ouverts uniquement six mois dans l’année. Et donc, mécaniquement votre rentabilité va être divisée par deux.

Donc plutôt qu’acheter un mobil-home à 30000 € pour l’exploiter six mois sur 12, préférez acheter un appartement à 60000 € que vous allez pouvoir exploiter 12 mois sur 12. Vous aurez la même rentabilité mais la contrepartie, c’est que vous allez en plus vous construire un patrimoine.

Ce que je voulais également souligner, c’est que le mobil-home que vous achetez aujourd’hui 30000 € va perdre de la valeur au fil des ans. Et donc, il est probable que dans 5, 10 ou 15 ans, il vaille beaucoup moins 30000 € ; alors que si vous achetez un appartement à 60000 €, il est fort à parier que cet appartement vaudra bien plus cher que dans 10, 15 ou 20 ans parce que l’immobilier prend de la valeur au fil du temps.

Ce que je voulais également vous signaler dans cette vidéo, c’est que si vous souhaitez acheter un bien immobilier pour faire de la location courte durée et tirer un maximum de revenu locatif, surtout évitez d’acheter des biens à la mer ou à la montagne. Encore une fois, parce que ces biens à la mer ou à la montagne, vous n’allez pouvoir les exploiter que quelques mois dans l’année. Alors bien entendu, si vous cherchez un pied-à-terre ou une résidence secondaire à la mer ou à la montagne, surtout oubliez ce que je viens de dire. Mais par contre si votre objectif, c’est de tirer la grosse rentabilité, les gros revenus locatifs et de générer un maximum de cashflow, achetez un appartement ou un bien immobilier dans la ville dans laquelle vous vous trouvez, qu’elle s’appelle Toulouse, Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Brest … préférez la pierre dans la ville plutôt qu’à la montagne ou à la mer, encore une fois parce que ce bien immobilier, vous allez pouvoir l’exploiter 365 jours par an.

Voilà ! C’est aujourd’hui, ce conseil et ce point de vue que je voulais partager avec vous dans cette vidéo.

Si cette vidéo vous a plu, comme d’habitude, n’hésitez pas à liker, n’hésitez pas non plus à la partager.

Je vous rappelle que si vous souhaitez davantage de conseils, d’astuces et de retours d’expérience sur la location courte durée, vous avez deux possibilités : vous abonner gratuitement à ma chaîne YouTube en cliquant juste ici, et me suivre sur mon blog louer-en-courte-duree sur lequel vous trouverez tout un tas de vidéos et tout un tas d’articles que j’ai déjà publiés.

J’ai également rédigé deux e-books que vous pouvez télécharger dans cette vidéo : « Convaincre la banque, mode d’emploi » si vous souhaitez adopter la bonne attitude pour convaincre la banque de la viabilité de votre projet d’investissement locatif et pour la convaincre de vous financer, et « Doubler son salaire avec la location courte durée » si vous souhaitez comprendre pourquoi la location courte durée génère des revenus locatifs bien plus importants qu’une location classique.

Vous pouvez télécharger ces deux e-books en cliquant sur les deux vignettes qui apparaissent dans cette vidéo si vous vous trouvez dans un navigateur internet, et si vous vous trouvez sur YouTube, comme d’habitude, les liens de téléchargement se trouvent dans la description juste en dessous de cette vidéo.

Allez, j’en ai fini avec vous aujourd’hui pour cette vidéo de vacances et donc, je vous dis à très, très bientôt pour une nouvelle vidéo !

Ciao !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share.

4 commentaires

  1. Je suis complètement d’accord avec toi Sébastien.
    Il y a quelques années de cela mes parents ont acheté un mobil-home à la mer. Je leur avais dit que s’était une mauvaise affaire mais ils ne m’ont pas écouté…
    Finalement, ils ont gardé ce bien seulement 3 ans, tous les mois ils devaient mettre de l’argent de leurs poches, entre la location de l’emplacement, l’eau, l’électricité… Ils profitaient du mobil-home pendant quelques jours par an et le reste du temps il le louait.
    Mais les charges étaient bien supérieures aux loyers.
    Ils ont perdu de l’argent pendant ses 3 ans et également à la revente.

    Je ne recommande pas de faire ce genre d’investissement!!!

    • Sébastien on

      Tout à fait.
      Parfois, il vaut mieux louer le temps des vacances plutôt que d’acheter un bien à perte.

  2. Bonjour Sebastien !

    Mon retour d expérience est différent

    J avais acheté un mobil home pour en profiter le we et les vacances car j habite à 1h et demie env donc j y vais très souvent.
    Et donc l objectif çe n était pas la location
    Achat modèle d occasion ( 2 ans ) 3 chambres 30 m 2 – 23000 euros – ) neuf je crois 36000 tout confort avec lave vaisselle …
    La redevance annuelle est TRÈS élevée de l ordre de 5000 euros ( comprend l eau et l électricité )

    Nous avons opté pour un camping ***** étoiles , donc du très haut de gamme avec supérette , piscines avec 7 bassins ….etc tout le confort

    Il se trouve que le camping nous a contacté parce qu ils avaient des demandes du 15/07 au 15/08 et nous avons donc accepté de le louer . Certes le camping prend sa commission
    Mais nous avons appris qu’ en haute saison notre mobil homme pouvait se louer jusqu a 270€ la nuitée . Même avec la commission du camping , le louer juste en pleine saison et juste 4 semaines à largement suffit à régler les charges annuelles.

    Et louer n était pas du tout notre objectif .

    Certes dans 10 ans il ne vaudra plus rien mais il aura ete amorti et même rembourse largement avant .

    Ma courte expérience en investissement locatif ç est que ce qui fait la rentabilite d un investissement ( encore que la acheter un mobilhomme n est pas un investissement mais une dépense ) ç est :
    * le prix d achat . Pour un mobilhomme un appartement une maison …acheter systématiquement 20 à 30% en dessous du prix du marché . Négocier , rechercher les bonnes affaires , et dieu sait si il y en a en ce moment !
    * l emplacement . Que çe soit pour un appartement en location courte durée ou le mobilhomme si ç est bien placé (. c est à dire en adéquation avec la demande ) , ça marche cela ne fait aucun doute .
    * la qualité du bien proposé . Ç’ est fini le temps où on pouvait se permettre de louer n importe quoi , avec vue sur les poubelles et en mauvais état . Respecter les locataires , ne serait ce que parce que le loyer qu ils règlent rembourse mes échéances de prêt ç est la moindre des choses .
    * enfin je pense que le prix proposé n est pas le problème quand la prestation est soignée et de qualité .En clair quand vous êtes déçu par une prestation c est toujours trop cher même si ç est pas cher . A l inverse quand ç est top , finalement çe que retiennent les gens çe n est pas le prix ( même élevé ) mais la qualité de la prestation !

    Mais pour revenir au mobilhomme de toutes façons nous allons le revendre d ici 2/3 ans je pense . Nous l’ avions acheté pour les we mais retourner tous les we au même endroit ne nous plaît pas trop , nous avons trop la bougeotte .( on le savait mais bon on a testé ! )

    Nous allons le revendre parce que le principal inconvénient d un mobilhomme ç est le contrat qui nous lie au camping ,nous sommes propriétaires du mobilhomme mais pas du terrain. …

    En résumé je suis finalement d accord avec ta conclusion ! Même si je considère que cet achat est  » rentable » ( parce que il faut prendre en compte les semaines de vacances et les we que nous y passons et donc pas de frais de vacances ni de we en plus ) il ne correspond pas à nos besoins !

    A bientôt Sebastien !

Leave A Reply