Colocation avec ou sans séjour ?

2

La colocation est un mode d’exploitation qui permet de doper les revenus immobiliers tout en diminuant les risques liés à l’investissement locatif.
L’une des questions qui se pose souvent est celle du séjour.
Faut-il supprimer le séjour pour créer une chambre supplémentaire ou le garder pour conserver un lieu de rencontre ou d’échange.
La réponse dans cette vidéo.

Dites-moi dans les commentaires qu’est ce que vous en pensez.

Transcription

Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Sébastien. Je suis ravi de vous retrouver dans une vidéo dans laquelle on va parler colocation et surtout dans une vidéo dans laquelle on va répondre à cette question : faut-il supprimer le séjour pour augmenter la rentabilité de sa colocation ?

Alors avant qu’on rentre dans le vif du sujet, si vous vous retrouvez pour la première fois sur cette chaîne YouTube, laissez-moi vous souhaiter la bienvenue. Vous vous retrouvez sur une chaîne YouTube dans laquelle on parle d’immobilier et de stratégie de location à haut rendement. Pour vous souhaiter la bienvenue, je vous offre tout un tas de choses. C’est un package de bienvenue dans lequel vous retrouverez deux ebooks que j’ai rédigés : « Convaincre la banque, mode d’emploi » et « Doubler son salaire avec la location courte durée ». Mais je vous offre également une formation de 2 heures 30 pour comprendre toutes les mécaniques de l’immobilier, pour savoir comment présenter un dossier bancaire à son banquier en vue d’obtenir le financement, pour savoir comment trouver une bonne affaire et pour savoir quelles sont les stratégies de location à utiliser pour booster votre rentabilité et diminuer le risque locatif.

Pour accéder à l’ensemble de ces éléments, vous cliquez sur le petit (i) qui apparaît en haut à droite de votre écran ou sinon vous retrouvez les liens d’accès à l’ensemble de ces éléments dans la description juste en dessous de cette vidéo. Puis, je vous invite également à vous abonner à la chaîne YouTube pour ne pas manquer la publication de toutes mes nouvelles vidéos.

Alors, venons-en maintenant aux faits. Lorsqu’on fait de la colocation, est-ce qu’il faut supprimer le séjour pour créer une chambre supplémentaire et ainsi augmenter la rentabilité du bien immobilier ? Alors ce qui est sûr c’est que lorsqu’on supprime le séjour pour créer une chambre de plus dans un appartement, mécaniquement c’est clair que ça augmente la rentabilité du bien immobilier parce que ce séjour transformé en chambre c’est du cash supplémentaire, c’est de la rentabilité supplémentaire, c’est du cashflow supplémentaire. On va prendre des exemples chiffrés pour comprendre de quoi il retourne exactement. Imaginons que vous ayez une colocation avec un prévisionnel de 400 € de cashflow, si vous arrivez à créer une chambre supplémentaire dans cette colocation, ces chambres que vous allez louer 450 €, vous allez passer de 400 € à 850 € de cashflow. Vous voyez, c’est ce que je disais il y a quelques instants, c’est de la marge supplémentaire, c’est directement du cashflow supplémentaire.

Alors, il faut maintenant aussi se poser cette question jusqu’où il est possible d’aller lorsqu’on part dans ces considérations-là. Pourquoi est-ce que je pose cette question ? Parce que partir sur un appartement dans lequel on n’aura plus de séjour, c’est priver les colocataires d’un lieu d’échange, d’un lieu de partage. Pourquoi est-ce que je parle des lieux d’échange et de partage ? Parce que le séjour s’est généralement l’endroit où on se réunit pour regarder un match de foot, pour regarder un film, pour boire un verre ensemble, pour échanger sur ce qui s’est passé dans la journée…

Le fait de supprimer ce séjour, on perd le sens premier de la colocation qui est la vie en communauté. C’est clair que : est-ce que la colocation a encore du sens lorsqu’on n’a plus ce point de rencontre ? Alors, vous allez me dire : oui, mais ce n’est pas grave, on peut se rencontrer dans la cuisine au moment où on prépare le repas, au moment où on dîne, où on prend le déjeuner. OK, mais ce n’est pas forcément l’essentiel du temps qu’on a envie de passer ensemble dans une colocation.

Puis supprimer le séjour, c’est aussi se dire, en tout cas de mon point de vue, qu’on est en train de dénaturer le bien immobilier. Vous le savez, je n’aime pas prendre de risques, j’essaie toujours de penser à demain, j’essaie d’avoir toujours plusieurs cordes à mon arc. Lorsqu’on supprime le séjour d’un appartement, qu’est-ce qui se passe le jour où on a besoin de revendre cet appartement ? Il y a plusieurs scénarios possibles. Soit il faut recréer le séjour qu’on avait transformé en chambre au moment où on a initié les travaux, au moment où on a acheté cet appartement, soit on décide de ne pas recréer le séjour, mais auquel cas la population acheteuse, elle va être beaucoup plus réduite parce que la population acheteuse, elle ne concernera que de l’investisseur immobilier, que des personnes qui sont prêtes à acheter un appartement dans le but d’y faire de la colocation. Ou alors si vous ne souhaitez pas faire les travaux et que les potentiels acheteurs ont envie de récupérer le séjour, ils négocieront le prix à la baisse parce qu’il va y avoir des travaux à envisager sur l’appartement.

Personnellement, je pense toujours à avoir un bien tout terrain dans lequel je puisse faire de la colocation, la surface s’y prête, mais aussi un bien dans lequel, je vais pouvoir accueillir un couple ou je vais encore pouvoir accueillir un couple avec des enfants. La suppression du séjour, pour moi, c’est un frein à la vente. Encore une fois, la population acheteuse sera beaucoup plus réduite ou négociera le prix à la baisse.

Malgré tout si vous avez envie de supprimer le séjour pour augmenter la rentabilité et le cashflow de votre bien immobilier, encore une fois cette chambre supplémentaire c’est du cashflow direct qui va tomber dans votre poche, alors je pars du principe qu’il va falloir proposer des prestations complémentaires à votre bien immobilier. C’est-à-dire que si vous supprimez le séjour, OK, mais quelle est la compensation que vous allez donner à vos colocataires. La compensation, ça peut être des chambres plus grandes, ça peut être éventuellement également des chambres avec des prestations complémentaires, comme une douche individuelle et pourquoi pas des toilettes individuelles. C’est à ce prix-là que vous allez pouvoir supprimer le séjour dans une colocation. Attention, je parle bien entendu du principe que lorsqu’on fait de la colocation, on n’est pas en train de fabriquer des cages à poules. Non, on propose des biens de qualité dans lesquelles les colocataires vont se sentir bien. C’est la ligne de conduite que vous devez absolument adopter quelle que soit la stratégie que vous allez occuper ou exploiter en immobilier.

Pour en revenir à la suppression du séjour, vous avez dû comprendre quel était mon point de vue précédemment dans cette vidéo. Je pense que cette suppression de séjour, elle peut malgré tout fonctionner dans les grandes villes là où la demande en colocation va être beaucoup plus forte, là où on a des prix très élevés sur le logement, et là où les futurs colocataires, les personnes désireuses de vivre en colocation vont se dire : je fais une croix sur le séjour, par contre j’ai une chambre de qualité.

Dans des villes de taille plus petite ou dans des villes moyennes, attention là pour moi, le risque, il est beaucoup plus important parce que la demande locative, elle va être beaucoup plus faible et parce que comme on a peut-être moins besoin de colocation, il faut toujours penser que cet appartement, si vous n’arrivez pas à louer en colocation, vous allez pouvoir le proposer à un couple ou à un couple avec enfants bref, à une famille bref, en location traditionnelle.

Retenez bien ça avant de supprimer le séjour. Faites bien une étude de marché, vérifiez bien en postant pourquoi pas d’annonce fictive sur les plateformes les plus connues de colocation s’il y a de la demande pour des appartements sans séjour, mais gardez bien en tête que vous êtes en train de dénaturer votre bien immobilier. Ce qui pour moi constitue un problème, mais qui pour d’autres n’est pas un problème du tout. Tout ça pour dire que c’est à vous de prendre cette décision en connaissance de cause.

Je voulais peut-être terminer cette vidéo en vous disant qu’encore une fois la colocation n’a pas pour objectif de mettre un maximum de personnes sur une surface. Encore une fois, on n’est pas là pour construire des cages à poules parce que je vois des personnes qui se lancent dans la colocation et qui arrivent à mettre trois chambres dans un appartement de 55 m². Là, autant vous dire qu’on a très peu d’espaces communs, il y a juste une cuisine, trois chambres et un couloir. Donc là, je trouve que c’est un petit peu dommage parce que non seulement on a une surface très réduite pour les chambres et en plus on n’a pas d’espaces de vie commune, d’espaces d’échange.

Voilà ce que je voulais partager avec vous dans cette vidéo. Personnellement, je pars du principe qu’il faut garder le séjour dans un appartement qu’on exploite en colocation, mais il est aussi possible de le supprimer si vous vous trouvez dans une grande ville, si vous apportez des prestations complémentaires et si vous êtes prêt à dénaturer votre bien immobilier. Si vous aussi, vous faites de la colocation, que vous supprimiez votre séjour ou que vous ne supprimiez pas votre séjour, dites-moi dans les commentaires quel est le choix que vous avez fait et pourquoi vous avez fait ce choix. Ça nous donnera l’occasion d’échanger sur le sujet. Si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à la liker, n’hésitez pas à la partager.

Et en attendant la prochaine vidéo sur cette chaîne YouTube, je vous souhaite de très bons investissements à tous. On se retrouve très vite pour la prochaine vidéo. Je vous dis à très bientôt. Tchao !


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Doubler son salaire avec la location courte durée "

Recherches utilisées pour trouver cet article :colocation sans sejour, louer appartement colocation sans sejour

2 commentaires

  1. corentin leclere on

    bonjour m ascon. je crois que l’intérêt d’une coloc est de permettre à des individus d’accèder à une gamme supérieure à celle à laquel un individu aurait accédé pour la même somme, via le partage de zones communes.
    la compensation de la suppression du séjour serait un emplacement vraiment prémium. en effet, l’autre compensation, les douches et wc, me semblent difficiles à mettre en place : il me semble que les douches individuelles posent des problèmes d’humidité dans la chambre, et que les wc individuels doivent etre séparés par deux portes (si je lis bien le reglement sanitaire, ce point faisant toujours débat) d’une zone alimentaire, interdisant ainsi la pose d’une petite plaque ou d’un petit micro ondes ou d’un petit frigo dans la chambre

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x