Faut-il faire de la colocation courte durée ?

5

La location courte durée et la colocation sont les 2 stratégies de location à haut rendement.
Mixer les 2, avec la colocation courte durée, est-il une bonne idée ?
Je vous donne mon avis dans cette vidéo.

Indiquez-moi dans les commentaires ci-dessous ce que vous pensez de la colocation courte durée.


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Doubler son salaire avec la location courte durée "

5 commentaires

  1. Jacky-Jean BOSSE on

    Bonsoir Sébastien,
    Merci pour cette vidéo relative à la colocation courte durée.
    Je suis actuellement à l’étude sur un projet de ce type pour un appartement de 4 chambres sur Avignon.
    Colocation étant synonyne de partage et d’utilisation en commun, cela suppose un temps de vie ensemble suffisamment long pour que s’établissent des habitudes et des règlements internes librement et unanimement consentis et acceptés.
    Cela parait totalement inconcevable entre des colocataires permanents et des colocataires de courte durée très souvent renouvelés.
    Je partage donc complètement l’idée que tout ce qui est du domaine sanitaire doit être individualisé, et mon projet est tout-à-fait dans ce sens et prévoit un cabinet de toilette avec douche, lavabo, wc et accessoires pour chaque chambre.
    Je me suis posé la question de savoir s’il y avait d’autres domaines où ce croisement de colocataires permanents et de courte durée, donc souvent renouvelés, pouvaient se révéler.
    Il m’est apparu que le partage de l’utilisation d’une cuisine, et dans la mesure où l’on en fait usage, notamment par les locataires de courte durée, pouvait soulever, en particulier, un éventuel problème quant à l’utilisation du réfrigérateur/congélateur pour le stockage de denrées, renouvelées dans le temps par les colocataires permanents, et celles apportées ponctuellement par des colocataires nouveaux de courte durée, totalement étrangers aux habitudes en place.
    J’ai, pour ce qui concerne mon projet, résolu le problème en prévoyant l’installation de 4 modules tip-top individualisés pour chaque chambre, plutôt qu’un très grand, voire deux éléments qui auraient été nécessaires pour 4 colocataires.
    A contrario l’utilisation partagée des autres matériels ne m’a pas paru quelque chose de trop compliqué, ni d’insurmontable. J’entends par là l’usage de plaque de cuisson, four, lave vaisselle, lave linge, etc…
    S’agissant enfin de l’utilisation des salle de séjour et salon avec téléviseur, je pense que cela ne peut pas poser de problème, d’autant que j’ai prévu un téléviseur individuel dans chaque chambre.
    Reste cet aspect évoqué dans la vidéo, de colocataires nocturnes et fêtards, avec des colocataires, que par opposition je qualifierai de « diurnes » et studieux, je crois que pour ceux là, l’on ne peut escompter que sur un minimum de civilités, car même dans un appartement entier ils sont tenus de respecter les voisins.
    Toutes mes excuses pour ce long exposé dont je souhaite avoir votre avis et surtout sur ce que j’ai pu oublier d’évoquer.
    Je sais vos réticences en matière de colocation de courte durée et n’hésitez donc pas à critiquer mon projet et à y apporter toutes les réserves que pourra vous inspirer votre immense connaissance du secteur de la location de courte durée.
    Je vous en remercie par avance.
    Jacky-Jean

    • Sébastien on

      Je maintiens que je ne trouve pas cela bien.
      Maintenant avec des conditions telles que vous les exposez, cela peut être pertinent.
      Chacun a son avis 🙂

  2. Salut Seb,

    En effet, je suis d’accord avec toi sur deux points majeurs :

    – La galère au niveau de l’entretien des parties communes. Il suffit, comme tu le dis, que des voyageurs arrivent à des dates différentes, pour que cela soit ingérable. Du coup, tu ne peux attirer que des clients qui recherchent du prix avant tout, et nous savons tous que ce n’est pas du tout la clientèle à viser (pour des raisons de respect du voisinage, de l’appartement, et de tranquillité).

    – Ensuite, un autre effet un peu plus pervers, dans le cadre d’un seul client (location courte durée classique), tu sais qui est responsable en cas de litige (appartement sale, nuisances, etc). Dans le cadre de la colocation courte durée, comment le savoir ? Le risque étant que les locataires se renvoient la balle sur une éventuelle dégradation dans les communs.

    Bref, la solution est de faire de l’hébergement de groupe, comme tu le remarques justement, par exemple avec des personnes d’une même société en déplacement. Mais du coup on reste sur de la location courte durée classique, mais sur une grande surface, ce qui n’est pas du tout le plus intéressant, nous sommes bien d’accord.

    Merci pour cette vidéo !

  3. Jacky-Jean BOSSE on

    Bonjour et merci Sébastien pour cette réponse confirmée et assumée qui en conforte d’autant toute sa valeur et surtout de votre part.
    Une précision toutefois relativement à mon projet, qui est, avant tout, celui d’une colocation de type « meublé étudiant haute renta » (MEHR – voir Campus Invest, Eric MH), ce qui justifie la décision, à l’origine, des installations séparées que j’ai expliquées.
    Je n’ai supposé une utilisation de ces installations particulières, et justement parce qu’elles existaient, en colocation de courte durée, qu’accessoirement et en compensation en cas de vacances partielles, notamment en cours de saison étudiante, ce qui est peut-être plus fréquent sur Avignon, ville universitaire de plus faible importance.
    Je continuerai de plancher sur ce sujet, et en cas d’essai (à compter du 01/09/2018), je ne manquerai pas de vous tenir informé si cette expérience s’avère positive, afin d’apporter une info supplémentaire dans ce domaine.
    Merci encore pour votre réponse et vos vidéos particulièrement intéressantes, et tous mes voeux de grande réussite pour votre « Maxi Renta Live », auquel je ne pourrai malheureusement pas participer.
    Très cordialement, bien à vous.
    Jacky-Jean

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x