Résidence principale : Le pire investissement !

4

La résidence principale offre t-elle une vraie sécurité ou bien est-ce plutôt un achat risqué et coûteux ?
Faut-il privilégier la résidence principale ou l’investissement immobilier locatif ?

Indiquez-moi dans les commentaires quel est votre point de vue.

Transcription

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo sur louer-en-courte-duree. Je suis Sébastien. Je suis ravi de vous retrouver aujourd’hui. Dans cette vidéo, je vous propose de voir ensemble pourquoi la résidence principale est le pire investissement qu’il soit.

Alors avant que je vous explique justement pourquoi cette résidence principale est un très mauvais investissement immobilier, avant que je vous explique même comment il est possible d’être logé gratuitement si on n’est pas propriétaire de sa résidence principale, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à télécharger les deux ebooks que j’ai rédigés : « Convaincre la banque : mode d’emploi » et « Doubler son salaire avec la location courte durée. »

Vous retrouvez les liens de téléchargement de ces deux ebooks sur le petit (i) qui apparaît en haut à droite de cette fenêtre, ou sinon vous avez les liens d’accès aux pages de téléchargement de ces deux ebooks dans la description qui se trouve juste en dessous de cette vidéo.

Alors, revenons maintenant à la thématique du jour : pourquoi est-ce que la résidence principale est le pire investissement immobilier qu’il soit ? Tout simplement parce que lorsque vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous avez, il y a de fortes chances, acheté cette résidence principale sur un coup de cœur.

C’est vrai qu’un bien immobilier dans lequel on va vivre, on est prêt finalement à sacrifier un certain nombre de bonnes pratiques auxquelles on fait très attention lorsqu’on doit acheter de l’immobilier locatif.

Alors, qu’est-ce que je veux dire lorsque j’ai dit cela ? Je veux dire que pour acheter sa résidence principale, on va vouloir avoir de beaux volumes, une belle décoration, une belle surface, un très bon emplacement et on sera donc prêt à payer cet investissement immobilier un petit peu plus cher, voire beaucoup plus cher que de l’immobilier locatif.

Mais, c’est tout à fait normal parce que lorsqu’on parle de résidence principale en fait, on parle d’achat déraisonnée, on raisonne beaucoup avec l’émotionnel et non pas avec les chiffres.

Lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier, sous toutes ses formes, c’est avant tout les chiffres qui doivent parler. Si vous regardez cette vidéo, si vous êtes abonné à ma chaîne YouTube, vous devez savoir que je vous dis régulièrement qu’un investissement immobilier, c’est avant tout un investissement immobilier qui se fait avec Excel, avec les chiffres.

Lorsqu’on achète donc sa résidence principale, on achète souvent sous le coup de l’impulsion, ce qui aboutit à aller chercher sa capacité maximum d’emprunt. Cela, il ne faut absolument pas le faire.

Alors, vous allez me dire : oui, mais acheter sa résidence principale, c’est être certain d’avoir un toit sur la tête. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Maintenant, je vais vous expliquer comment il est possible d’avoir un toit sur la tête si on n’est pas propriétaire de sa résidence principale.

Pour cela, on va parler de la capacité d’emprunt. Je viens de vous dire à l’instant que lorsqu’on souhaitait acheter sa résidence principale, si c’était un achat sous le coup de l’émotion, on allait chercher le maximum de sa capacité d’emprunt pour être certain d’avoir un « chez-soi parfait. »

Lorsque vous achetez votre résidence principale, vous allez chercher votre capacité d’emprunt maximum, la plupart du temps. Et en face de l’emprunt que vous allez souscrire, en face de votre mensualité de prêt, il y aura zéro revenu locatif en face. En plus cette résidence principale, elle va nécessiter de l’entretien. Il va falloir entretenir les volets. Il va falloir réparer le portail lorsqu’il va tomber en panne. Il va falloir poncer les volets. Il va falloir entretenir et faire réparer la climatisation lorsqu’il y aura des problèmes…

En plus, il y aura une taxe foncière à financer chaque année. Vous voyez que cette résidence principale, elle a un coût. Elle a un coût d’entretien et c’est ce qui fait qu’en plus d’aller chercher cette capacité maximum d’emprunt, cette résidence va vous coûter parce que capacité d’emprunt maximum plus d’énormes charges de fonctionnement fait que ce n’est pas forcément une opération immobilière rentable.

En plus, comme je le disais, il y a zéro revenu locatif en face. Et cela, c’est à la différence d’un investissement immobilier locatif qu’on achète rarement, en tout cas que je vous déconseille d’acheter sur un coup de cœur. D’ailleurs sur de l’investissement immobilier locatif, il faut absolument aller chercher les biens immobiliers avec travaux pour faire de la défiscalisation, pour acheter moins cher que le prix du marché…

Mais la différence de l’immobilier locatif par rapport à la résidence principale, c’est qu’en face, vous allez avoir un loyer et c’est ce qui fait toute la différence. Ce n’est pas une perte sèche tous les mois. Non. En face du crédit immobilier, vous allez avoir un loyer. Du coup, votre capacité d’emprunt, elle va être plus faiblement touchée, voire elle ne sera pas touchée du tout si vous respectez la règle des 70 %.

Pour rappel, la règle des 70 %, c’est une règle qui dit que 70 % de votre loyer doit couvrir votre crédit immobilier. Alors, je vous entends déjà dire : oui, mais Sébastien, ton investissement locatif, il a aussi besoin d’entretien, de plomberie, de changement de la climatisation. Il y a également une taxe foncière…

Oui ! C’est vrai. Il y a aussi des charges sur un investissement locatif. Par contre, sur un investissement locatif, c’est le locataire ou les locataires qui vont payer les charges de fonctionnement de cet investissement immobilier. Donc, le loyer va non seulement couvrir toutes les charges, mais si vous avez fait les choses correctement, il va également vous rester un excédent pour pallier aux frais d’entretien lorsqu’il faudra faire de l’entretien et en multipliant les investissements immobiliers locatifs, c’est comme cela, vous allez pouvoir vous créer une trésorerie, un excédent tous les mois. Cet excédent, vous allez pouvoir l’utiliser pour financer tout ou partie de votre résidence principale à la location.

Ce sont vos investissements immobiliers locatifs qui peuvent financer votre résidence principale à la location. Voilà pourquoi je vous disais en introduction de cette vidéo que la résidence principale, ce n’est pas forcément le meilleur investissement immobilier à faire, loin de là, alors que l’immobilier locatif, c’est plutôt de l’investissement immobilier rentable parce qu’il va vous ramener de l’argent tous les mois et il va contribuer au financement de votre résidence principale.

Un autre avantage, en fait, de ne pas être propriétaire de sa résidence principale, c’est que vous avez une plus grande liberté si jamais vous devez déménager ou si vous souhaitez déménager régulièrement, pourquoi pas, si vous avez un esprit un peu voyageur. Vous pourrez le faire plus librement parce que vous n’aurez pas besoin de mettre votre résidence principale en vente, de faire des visites, de repasser devant le notaire…

Donc, c’est beaucoup plus simple. Vous rompez votre bail et vous déménagez tout simplement. Voilà donc un autre avantage de cette résidence principale. Alors bien entendu, tout ce que je viens de vous dire dans cette vidéo, cela va dépendre des profils. Il y a des personnes qui n’ont pas une âme d’investisseurs, qui préfèrent être propriétaires de leur résidence principale, mais je rencontre également énormément de personnes qui sont bloquées dans leur volonté de faire de l’immobilier locatif parce qu’elles se sont trop fortement endettées avec la résidence principale.

Qu’est-ce qu’il faut faire dans ces cas-là ? C’est peut-être vendre cette résidence principale pour retrouver de la capacité d’emprunt et du souffle pour acheter de l’immobilier locatif. Puis si investir dans l’immobilier sont des choses qui vous intéressent, peut-être que ne pas acheter votre résidence principale, c’est quelque chose qui va vous permettre de multiplier les investissements immobiliers locatifs.

Voilà ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui dans cette vidéo. Je vous ai donné mon point de vue. Évidemment, je ne dis pas que ce point de vue, encore une fois, c’est une vérité unique. Ce n’est que le mien. Pour moi, la résidence principale, c’est un immobilier passif, c’est un immobilier qui encombre. Alors que l’investissement immobilier locatif, c’est de l’immobilier qui rapporte.

Voilà mon point de vue. N’hésitez pas à m’indiquer dans les commentaires en dessous de cette vidéo si vous êtes d’accord avec moi. Est-ce que vous pensez que la résidence principale, c’est de l’immobilier qui embête plutôt qu’autre chose, ou au contraire si vous avez acheté votre résidence principale et si vous pensez que vous êtes complètement à l’opposé de moi dans votre philosophie de pensée. Votre avis m’intéresse. Laissez vos commentaires, j’y répondrai, tout le monde y répondra. Cela nous permettra d’échanger sur le sujet.

Avant de vous quitter, je vous rappelle que si vous souhaitez en savoir plus sur l’immobilier, la location courte durée et les stratégies de location à haut rendement, vous pouvez vous abonner à cette chaîne YouTube. C’est totalement gratuit. Activez la cloche de manière à être tenu informé de la publication de toutes mes nouvelles vidéos.

Je vais vous quitter ici pour aujourd’hui. Puis comme d’habitude, on se retrouve très prochainement pour une nouvelle vidéo sur louer-en-courte-duree. Je vous dis à très bientôt.

Ciao !


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Convaincre la banque : Mode d'emploi "

Recherches utilisées pour trouver cet article :faut il acheter sa résidence principale ?

4 commentaires

  1. Bonjour Sébastien,
    Merci pour ce partage !
    J’adhère totalement à ce discours.
    Cependant j’aimerai avoir ton avis : je suis propriétaire de ma RP (acheté sans coup de coeur, sans aller au max de ma capacité d’emprunt : l’objectif est la plus-value à la revente).
    En analysant ma situation, les frais liés à ma RP (hors capital amortit : considéré comme de l’épargne) sont moins importants que pour un logement équivalent sur le marché de la location.
    Cette situation plutôt avantageuse ne me pousse pas à revendre ma RP, qu’en penses-tu ?
    Merci, Vincent.

  2. Stéphane on

    Bonjour,
    Je suis dans le même cas Vincent !
    J’ai traiter mon achat de RP comme si c’était un investissement locatif, négo, recherche du meilleur partenaire bancaire, dossier béton auprès du banquier …….
    Ce partenaire, actuellement c’est La Poste, voit plutôt ça comme un avantage dans ce cas précis. A côté, bien évidement un peu d’épargne et déjà un loyer qui rentre sans crédit font peut être la différence !
    Je suis retourné récemment voir ce partenaire pour le tester un peu pour la suite de mes investissements, j’ai été agréablement surpris de son discours plus positif que mes objectifs.
    L’achat de sa RP c’est vraiment du cas par cas !
    Bien à vous

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x