Location courte durée : les tendances pour 2020

0

Le marché de la location courte durée est arrivé à maturité et se professionnalise.
A l’heure où certains ne voient que des contraintes et trop de réglementation, d’autres tirent leur épingle du jeu.
Dans ce vaste marché où tout reste encore à faire, nous allons voir dans cette vidéo comment se démarquer en 2020.

Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

Transcription

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Sébastien. Je suis ravi de vous retrouver aujourd’hui pour une vidéo dans laquelle on va parler de location courte durée et des tendances de 2020 pour cette activité.

Alors avant qu’on rentre dans le vif du sujet, si vous vous retrouvez pour la première fois sur cette chaîne YouTube, je vous souhaite la bienvenue. On est ici sur une chaîne qui parle d’immobilier, de stratégie de location à haut rendement et des moyens que vous pouvez mettre en route dès maintenant pour vous constituer des revenus complémentaires grâce à l’immobilier. N’hésitez pas à vous abonner en activant la petite cloche pour être tenu informé de la publication de toutes mes nouvelles vidéos. Puis encore une fois, si vous êtes nouveau sur cette chaîne YouTube, je vous offre un package de bienvenue qui comprend deux ebooks, ainsi qu’une formation de plus de 2 heures 30 sur l’immobilier. Dans cette formation, vous allez comprendre comment créer vos premiers revenus complémentaires grâce à l’immobilier dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois à venir. Pour accéder à ce package de bienvenue, regardez simplement la description qui se trouve juste en dessous de cette vidéo. Vous trouverez les liens d’accès à l’ensemble de ces éléments.

Alors, venons-en maintenant au sujet de la vidéo du jour : les tendances de la location courte durée et en particulier les tendances pour 2020. Alors pour effectuer cette vidéo, je me suis tout simplement appuyé sur un rapport que j’ai reçu de Cocconr. Cocconr, c’est une agence immobilière spécialiste de la location courte durée. Cocconr peut prendre en charge la gestion totale de vos biens immobiliers si vous souhaitez faire de la location courte durée. On va passer en revue l’ensemble de ce rapport. D’ailleurs, vous pouvez trouver ce rapport à télécharger dans la description toujours en dessous de cette vidéo. Si vous me suivez, vous devez savoir que je vous dis depuis un bon moment déjà que l’activité de location courte durée est en train de se professionnaliser. On le voit lorsqu’on regarde le type de bien proposé à la location courte durée. On le voit également lorsqu’on regarde les services et les prestations proposées dans les appartements. D’ici peu toutes les personnes qui sont en mode amateur sur les principales plateformes de réservation en ligne vont disparaître.

Il y a quelques jours j’ai reçu le rapport de Cocconr et j’ai trouvé très intéressant ce rapport et c’est pour ça que je voulais partager avec vous dans cette vidéo. Pour construire ce rapport, Cocconr s’est appuyé sur ses propres données et les a croisés avec des données d’Airdna. Les principales villes étudiées pour ce rapport sont : Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes, Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, ou encore Marseille. Il y a plusieurs informations intéressantes dans ce rapport. Alors, on va tout de suite commencer par la première donnée de ce rapport. La première donnée de ce rapport c’est le tarif à la nuit des principales grandes villes de France et on s’est basé sur le tarif des appartements de type t2. Cocconr les a classés de la ville qui propose pour un t2 de tarif à la nuit le plus élevé au moins élevé. Arrive en première position Paris avec un tarif à la nuit de 90 € par nuit. Ensuite, on a Bordeaux avec 82 €, Strasbourg avec 78 €, Lille avec 74 €, Rennes avec 72 €, Nantes et Lyon à égalité avec 70 €, Marseille avec 68 € et Toulouse en bon dernier en tout cas pour les principales villes de France avec un tarif à la nuit pour un appartement t2 encore une fois à 63 €. Sans surprise Toulouse est bon dernier de ce classement. Ça, c’est quelque chose que j’ai constaté depuis de nombreuses années déjà pour avoir discuté avec Booking des tarifs à la nuit. Toulouse c’est quelque chose qui ressort également dans l’analyse de Booking. On ne sait pas pourquoi, c’est un phénomène qui est spécial à la ville de Toulouse.

Alors, vous allez peut-être me dire : oui, moi je suis à Lille ou à Strasbourg. Les tarifs, ce n’est pas tout à fait ça. Encore une fois, on est ici sur une moyenne, mais ça donne quand même une tendance du marché. Dans ce fameux rapport, Cocconr nous précise que le loyer mensuel pour un t2, il est de 1575 €. 1575 € pour un t2, ce qui montre bien que l’activité de location courte durée, ça reste une activité intéressante. Quelle que soit la ville de France où vous investissez, avoir un t2 qui génère un loyer de 1575 €, ça n’existe pas, à moins de faire de la location courte durée. Ce rapport montre bien en tout cas à ce niveau de tarif que la location courte durée reste quand même quelque chose d’intéressant. À partir du moment où vous avez acheté correctement votre bien immobilier, le loyer généré vous permettra de dégager un cashflow conséquent, même si vous devez déléguer l’intégralité de votre activité de location courte durée.

Ensuite le deuxième élément à aborder dans ce rapport, ce sont les principaux canaux de réservation. Les canaux de réservations, ce sont les plateformes qui vont vous ramener les réservations. C’est Airbnb, Booking, Abritel, Tripadvisor… D’après le rapport de Cocconr, la principale plateforme de réservation, c’est Booking, ensuite arrive en position numéro deux Airbnb, et la troisième plateforme qui ramène le plus de réservations est la plateforme Cocconr. Ça montre quand même quelque chose d’assez important, c’est que la majeure partie des réservations va arriver des plus grosses plateformes de réservation en ligne, des plus grosses plateformes de location courte durée, en l’occurrence Booking et Airbnb. Je sais qu’il y a certaines personnes qui sont un petit peu allergique à Booking parce que l’interface, elle est assez compliquée à prendre en main, mais par contre vous voyez que ça reste un gros canal de réservation. Le seul conseil que je peux vous donner si vous regardez cette vidéo, c’est soyez absolument présent sur la plateforme Booking, c’est un gros canal de réservation.

Mais ce qu’il faut également retenir de ce que je viens vous dire, c’est qu’il est très intéressant, voire presque obligatoire d’avoir sa propre plateforme de réservation en ligne. Parce qu’avoir sa propre plateforme de réservation eh ligne, c’est ce qui va vous permettre de vous affranchir des commissions de sites comme Booking ou encore Airbnb puis tous les autres bien entendu. Mais avoir sa propre plateforme de réservation en ligne, c’est ce qui va vous permettre aussi d’avoir une certaine indépendance par rapport à ces plateformes-là parce que le jour où Airbnb, Booking et puis tous les autres changent leur algorithme, vous pouvez vous retrouver de la première place à la dernière place du référencement. Le fait d’avoir votre propre plateforme, c’est ce qui va vous permettre d’avoir une certaine indépendance par rapport à ces grosses plateformes.

Puis le constat que je peux faire également par rapport à ce rapport, c’est Expédia, qui pour moi reste quand même un gros canal de réservation. On voit que dans ce rapport, ce n’est pas forcément un gros canal de réservation, ce n’est pas celui qui ramène le plus de chiffres, donc le plus de clients. Malgré tout, je vous recommande d’être présent sur ce canal, tout simplement parce que c’est une plateforme mondialement connue. De manière générale, je vous invite à être présent sur un maximum de plateformes de réservation en ligne, il faut être partout si vous voulez vendre vos nuits. Bien entendu lorsque vous créez votre annonce, encore une fois, créez votre annonce en priorité sur Booking, ensuite sur Airbnb, sur toutes les autres plateformes puis montez à terme votre propre plateforme de réservation en ligne.

Troisième point de ce rapport, ça concerne la clientèle étrangère. Pour la clientèle étrangère, Cocconr s’est basé sur Toulouse, Rennes, Nantes et Bordeaux et je trouve que c’est normal de retrouver une clientèle étrangère dans ces grandes villes, tout simplement parce que ce sont des villes qui vont drainer à la fois des déplacements professionnels, mais également des déplacements touristiques. Mais ce qu’il est important de noter par rapport à cette clientèle étrangère, c’est que ce phénomène finalement de location courte durée, il n’est pas propre à la France. Ce phénomène de location courte durée, ils touchent quasiment tous les pays, toute la planète. Ça veut dire que les étrangers lorsqu’ils se déplacent, ils vont avoir un réflexe pour louer un logement en location courte durée. Il y aura  toujours une clientèle qui va être plus à même de réserver les hôtels, mais on a une bonne partie de la clientèle aussi qui va préférer séjourner dans des appartements en location courte durée.

Le gros avantage de cette clientèle souvent c’est qu’elle a un fort pouvoir d’achat. Si elle est touristique, juste le fait qu’elle puisse se permettre de faire un voyage à l’étranger, ça lui donne du pouvoir d’achat qu’elle va consommer dans des activités, dans des sorties, au restaurant, dans les musées… Puis sur la clientèle professionnelle, ça reste toujours une clientèle qui va avoir plus de pouvoir d’achat, puis d’ailleurs qui généralement elle va consommer à l’extérieur de l’appartement. La clientèle professionnelle, elle ira quasiment 100 % du temps au restaurant, elle ne fera pas la cuisine dans l’appartement. Cette clientèle étrangère, il faut vraiment la regarder de près parce qu’elle a du pouvoir d’achat. Finalement tout ça pour vous dire et c’est ce que je vous ai dit déjà à plusieurs reprises sur cette chaîne YouTube, la location courte durée c’est quelque chose qui est bon pour l’économie.

On va également maintenant s’intéresser à une autre partie de ce rapport, c’est la réglementation. Lorsque vous vous lancez dans une activité de location courte durée, si vous le faites dans votre résidence principale, vous êtes limité à 120 jours par an. Attention, 120 jours par an, c’est si vous louez l’intégralité de votre résidence principale. Si maintenant vous louez une chambre ou une partie de votre résidence principale seulement, vous n’avez pas cette limite à 120 jours. Cette limite à 120 jours, elle n’est pas venue depuis 6 mois ou 1 an parce qu’on en parle maintenant depuis 6 mois. Non, ça, c’est quelque chose qui existe depuis 30 ans, ça existe depuis 1989. Il faut quand même être conscient de ça. La réglementation sur la résidence principale, elle n’a pas évolué. Maintenant si vous souhaitez faire la location courte durée dans un logement dédié, là vous n’avez pas de limites en ce qui concerne le nombre de nuits. Par contre, certaines communes vont vous demander de vous faire référencer, d’avoir un numéro d’enregistrement. Ça, c’est tout à fait normal. Il y a certaines communes qui vont vous demander d’effectuer un changement d’usage et d’autres communes encore d’acheter une surface de compensation. Donc là rien de neuf sous le soleil, c’est quelque chose qui existe déjà depuis 2, 3 ans. Renseignez-vous bien auprès de l’urbanisme de votre commune pour savoir quelles sont les règles propres à votre ville ou dans la vie dans laquelle vous souhaitez faire votre activité de location courte durée.

Maintenant, on va regarder les tendances de cette activité et on voit bien que la location courte durée, elle est rentrée plus que dans les mœurs, ça devient quelque chose maintenant d’incontournable. Quand est-ce que cette location courte durée est utilisée par les clients ? Pour les personnes qui vont être en déplacement touristique ou en déplacement professionnel, ça, c’est ce qu’on a vu dans la vidéo. Mais la location courte durée, elle va être aussi utilisée par des personnes qui effectuent des travaux dans leur résidence principale et qui ont besoin de se reloger pendant les travaux. La location courte durée, malheureusement, elle va être utilisée aussi par des personnes qui sont en train de se séparer. Pour rebondir, le temps de trouver un nouveau logement, louer un appartement sur Airbnb, Booking ou encore sur votre plateforme de réservation en ligne, c’est quelque chose qui va être utilisé dans le cadre de séparation.

On a également des personnes qui vont être en mutation professionnelle, par exemple des personnes qui sont mutées de Paris à Marseille. Encore une fois en arrivant à Marseille, le temps de trouver un nouveau logement pour la résidence principale, la location courte durée peut être une alternative et ça donne d’ailleurs un excellent moyen de découvrir la ville. Vous voyez, la location courte durée, elle est désormais rentrée dans les mœurs et c’est quelque chose que j’ai pu constater à titre personnel des personnes qui utilisent mes appartements en location courte durée lorsque le leur est en travaux par exemple, ou sur des familles séparées, un des parents qui vient louer un appartement le temps du week-end pour venir voir ses enfants. Retenez bien vraiment cette information très importante, on n’est plus uniquement sur de la location à des touristes ou à des professionnels.

Puis finalement cette clientèle en location courte durée, toutes clientèles confondues, elle est de plus en plus exigeante. Faites un tour sur Booking, faites un tour sur Airbnb, vous allez voir que les appartements proposés à la location courte durée, ils sont beaux, ils sont sexy, ils sont extrêmement bien décorés et il y a de plus en plus de services et de prestations qui tournent autour de ces appartements. Ce qui va bien dans le sens de l’histoire, ce que je vous dis depuis plusieurs années, ce que dit également Cocconr dans ce rapport, la location courte durée est en train de se professionnaliser. Donc si vous souhaitez démarrer cette activité ou poursuivre dans cette activité, vous devez avoir une attitude professionnelle. Ça passe par des appartements sexy, ça passe par des services et des prestations de qualité, mais ça passe par tout un autre environnement que vous devez mettre en route pour bien automatiser et roder les processus qui vont vous permettre d’être un acteur majeur et incontournable de cette activité sans qu’elle vous prenne du temps. Évidemment, ce ne sera pas l’objet de cette vidéo, mais il y a tout un tas d’outils que vous devez mettre absolument en place pour automatiser une grande partie de votre activité.

Alors, il y a également certaines villes qui vont limiter le nombre de logements que vous pouvez exploiter en location courte durée, mais ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a des villes qui limitent le nombre de logements à des personnes physiques. Par contre, il n’y a aucune limite lorsque les logements appartiennent à des personnes morales et c’est là que l’idée de professionnalisation revient. Vous voyez, on va limiter le nombre d’appartements qu’un propriétaire physique peut exploiter en courte durée dans une ville. Maintenant lorsqu’on est sur des personnes morales SCI, SAS, SARL, on n’aura pas cette limite. Ce qui revient encore une fois à dire, c’est ce que je vous disais il y a quelque temps, qu’on est en train de professionnaliser cette activité.

Voilà ce que je voulais partager avec vous dans cette activité, voilà les tendances pour 2020. Retenez bien professionnalisation. Retenez bien surtout les plateformes sur lesquelles il faut être absolument présentes : Booking, Airbnb et votre propre plateforme de réservation. Retenez bien également que le type de bien idéal pour cette activité c’est le t2. Je remercie encore une fois Cocconr pour m’avoir permis d’étudier ce rapport. Ce rapport, vous le retrouvez à télécharger dans la description juste en dessous de cette vidéo.

C’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. J’espère que cette vidéo vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à mettre un pouce bleu. N’hésitez pas à la partager. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire de cette vidéo. Si vous avez de l’eau a apporté au moulin de cette vidéo sur les tendances, dites-le-moi également dans les commentaires, juste en dessous de cette vidéo. Alors, on est ici sur un partage d’échange. Je vais vous quitter ici pour aujourd’hui. Puis en attendant la prochaine vidéo, je vous souhaite de très bons investissements immobiliers à tous et on se retrouve très bientôt. Je vous dis à bientôt. Tchao !


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Doubler son salaire avec la location courte durée "

Recherches utilisées pour trouver cet article :tendnace des locations courtes durée

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x