Mon prestataire de services m’a viré !

1

Pour faire de la location courte durée ou de la location saisonnière et passer en mode industriel, il faut apprendre à déléguer les tâches qui sont sur le terrain.
Il y a quelques semaines, mon prestataire de services a mis fin à notre collaboration.
Ceci est plutôt une bonne chose.
Je vous explique pourquoi dans cette vidéo.

Si vous avez des anecdotes avec vos prestataires de services, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous.

Transcription

Bonjour à tous !

Ici Sébastien, spécialiste de la location courte durée et auteur du blog louer-en-courte-durée.fr. Je suis ravi de vous accueillir dans cette nouvelle vidéo dans laquelle, je vais vous expliquer pourquoi et comment mon prestataire de services m’a viré, oui vous entendez bien mon prestataire de services m’a viré. Mais, ce que je vais faire également dans cette vidéo, c’est vous expliquer pourquoi c’est une excellente chose. Allez, c’est parti ! Cela se passe tout de suite sur Louer en courte durée.

Alors avant que je vous explique ce qui s’est passé, si vous ne l’avez pas encore fait et si vous êtes intéressés par la location courte durée et l’investissement immobilier, je vous invite à télécharger les deux ebooks que j’ai rédigés : « Convaincre la banque, mode d’emploi » et « Doubler son salaire avec la location courte durée. »

Puis je vous offre également une formation sur la fiscalité du loueur meublé non professionnel en location courte durée. Si vous souhaitez accéder à l’ensemble de ces éléments, c’est exactement la même chose que d’habitude, vous trouverez les liens d’accès à ces deux ebooks et à cette formation dans la description juste en dessous de cette vidéo si vous vous trouvez sur YouTube. Puis je vous mets également les accès à tous ces éléments sur le petit (i) qui va apparaître en haut à droite de la fenêtre de cette vidéo.

Pour en revenir au sujet de la vidéo d’aujourd’hui, si vous faites de la location courte durée ou de la location saisonnière, vous n’avez peut-être pas envie d’assurer toutes les tâches qui vont s’effectuer sur le terrain. C’est-à-dire la remise des clés aux clients, le ménage, la gestion du linge. Honnêtement, je peux vous comprendre bien que j’ai démarré cette activité en effectuant moi-même toutes ces tâches.

Donc, si vous n’avez pas envie de faire ces tâches, vous allez devoir les déléguer à un prestataire de services. Cela faisait donc un petit moment que je travaillais avec un prestataire de services, un petit peu moins d’un an. Et c’est vrai qu’au début de notre collaboration tout se passait très bien. Cette personne-là a été très pro. Elle était très réactive dans les échanges. Bref, je n’avais absolument rien à redire.

Alors, c’est vrai que j’ai commencé à travailler avec cette personne au moment où elle était en train de monter sa société. Donc, elle était en phase de conquête, elle était en phase de recherche client. Et donc naturellement, c’est tout à fait normal que dans ces situations-là, une personne qui souhaite monter sa société encore une fois soit réactive, soit très professionnelle et qu’on n’ait rien à redire.

Alors avec ma compagne, on a des appartements au centre-ville de Toulouse, mais on a également des appartements dans des zones un petit peu plus lointaines du centre. Alors ces investissements, ils ne se sont pas faits par hasard. On a fait ces investissements dans ces quartiers-là tout simplement parce que ce sont des quartiers dans lesquels, il y a énormément de sociétés et donc une clientèle professionnelle, donc des quartiers à fort potentiel en ce qui concerne la location courte durée.

Donc ce prestataire de services, au moment où on a commencé notre collaboration a accepté bien entendu les appartements du centre-ville, mais a également accepté les appartements de ces zones un petit peu plus excentrés sans souci. Mais c’est vrai que plus le temps avançait, plus on sentait que la relation était en train de se dégrader. Alors, dans un premier temps bien tout simplement parce que le ménage en fait, il n’était plus d’aussi bonne qualité.

Alors comment est-ce qu’on s’en est rendu compte ? Eh bien tout simplement parce qu’on avait des remarques de la part des clients qui séjournaient dans les appartements et qui laissaient des commentaires donc soit publics, soit privés en nous expliquant que le ménage aurait mérité d’être un petit peu « mieux fait. »

Ce sont des choses qu’on faisait remonter à ce prestataire de services, mais qui avait toujours une bonne excuse pour nous expliquer que c’était soit les clients qui avaient sali l’appartement, soit qu’il n’était pas responsable du ménage mal fait. Bref, c’était vraiment quelque chose d’un petit peu gênant.

Et on s’est également rendu compte que ce prestataire de services lavait le linge dans les appartements alors que dans le forfait ménage qui nous était facturé tous les mois, la gestion du linge était incluse. C’est-à-dire qu’il nous facturait le linge en utilisant nos machines, notre lessive et notre électricité. Donc cela, c’est également quelque chose qu’on lui a fait remonter.

Puis petit à petit, la relation a continué à se tendre, à se dégrader. C’est-à-dire qu’à partir du moment où il a récupéré assez d’appartements dans le centre-ville, il a souhaité ne plus continuer à travailler avec les appartements qui étaient en zone un petit peu excentrée.

Alors, c’est un petit peu dommage parce que ma compagne et moi-même, on faisait partie des premiers clients et je trouve que c’est un petit peu, pas super honnête de se débarrasser des clients historiques, « des premiers clients » lorsqu’on commence à avoir un certain nombre d’appartements suffisants pour pouvoir en vivre au centre-ville de Toulouse.

Bref dans ces conditions-là, on n’était pas très content du ménage dans certains appartements. De toute façon, il a souhaité ne plus continuer à travailler avec nous sur les appartements excentrés. Ce qui fait qu’on était encore une fois, on a enfoncé le clou dans une situation qui était en train de se dégrader.

Jusqu’il y a encore quelques mois de cela, c’était l’été dernier où il a carrément envoyé un mail à tous ses clients en disant qu’il n’acceptait plus les réservations qui tombaient moins de 24 heures à l’avance.

Alors, je ne sais pas si vous imaginez, vous faites de la location courte durée, vous êtes dans un business où les gens se déplacent sans cesse et réservent de plus en plus à la dernière minute. C’est ce que je constate et c’est ce que constate également Booking, et puis toutes les personnes avec qui j’ai pu en discuter.

Donc bref, il est impensable pour nous de refuser toutes les réservations qui tombent à moins de 24 heures ou qui tombent même le jour même. C’est un petit peu comme si la SNCF disait 24 heures à l’avance, tous les trajets Toulouse-Paris ou Bordeaux-Paris ou Strasbourg-Paris ne peuvent plus être réservés.

Bref, c’est quelque chose de complètement aberrant. Et à partir du moment où vous faites appel à un prestataire de services, c’est pour ne pas avoir à gérer ces problèmes de dernière minute.

J’ai eu l’occasion d’en discuter régulièrement avec lui en disant qu’il fallait qu’il trouve des back-ups, des relais, des personnes mobilisables dans les 24 heures lorsqu’il était en flux tendu de façon à pouvoir assurer ses prestations de dernière minute.

Mais bon, ce n’est pas quelque chose qu’il a voulu considérer jusqu’au jour où j’ai une demande qui est tombée pour une arrivée le jour même et là, il m’a dit qu’il refusait tout simplement d’assurer la remise des clés aux clients.

Bref, je me suis retourné vers un autre prestataire de services dans l’urgence, qui lui a accepté la mission et j’ai décidé de confier l’appartement en question, celui pour lequel il y avait une arrivée le jour même à ce nouveau prestataire de services. Mais mon prestataire de services initial avait encore la gestion d’un appartement malgré tout.

Et là, il m’a tout simplement appelé plusieurs jours plus tard, en me disant qu’il souhaitait arrêter la collaboration parce que j’étais trop exigeant sur le ménage, parce que j’étais de mauvaise foi, parce qu’on ne travaillait pas dans une relation d’égal à égal, c’est-à-dire de partenariat pour reprendre ses propres mots, mais on était plutôt dans une relation « toujours, je le considérais comme un esclave » alors que pas du tout.

Les seules remarques que j’ai eu affaire à cette personne, ce sont des remarques tout à fait légitimes, des remarques que m’avaient transmises les clients lorsque l’appartement n’était pas dans un état correct et je lui avais même envoyé des photos. Mais, c’est tout à fait normal. Je fais des visites surprise dans les appartements lorsqu’on me dit que le ménage n’est pas fait correctement.

Bon alors, je ne vous cache pas qu’au cours de cette dernière discussion qu’on a pu avoir ensemble, on est un petit peu monté dans les tours lui ou moi. De toute façon, je n’ai pas eu le choix, il a décidé d’arrêter la collaboration.

Mais pourquoi est-ce que c’est une bonne chose ? Parce qu’aujourd’hui, je travaille avec un prestataire de services, un nouveau prestataire de services qui prend des réservations à la dernière minute pour lequel, en tout cas pour l’instant, j’ai d’excellents retours de la part des clients. Et donc, tout se passe bien.

Pourquoi est-ce que je voulais faire cette vidéo ? Dans un premier temps pour vous indiquer plusieurs choses. Il y a des prestataires de services qui ne vont pas accepter les réservations de dernière minute et cela vous ne pouvez pas travailler avec ce genre de prestataire de services parce que votre business, il doit tourner 24 heures sur 24, j’ai envie de dire 365 jours par an si vous faites de la location courte durée.

Et vous ne pouvez pas accepter de ne pas prendre des réservations de dernière minute, tout simplement parce que le mode d’organisation ou le mode de fonctionnement de votre prestataire de services ne peut pas avoir d’impact négatif sur votre activité. Cela, c’est un premier point.

Ensuite, si vous n’êtes pas satisfait de la qualité de votre prestataire de services, surtout n’attendez pas plusieurs mois comme moi, j’ai pu le faire en laissant se dégrader la situation avant de chercher une nouvelle personne de confiance parce que cela va jouer sur vos commentaires, cela va jouer sur la qualité du ménage. Au final, vous n’allez pas être content et vos clients ne vont pas être contents non plus.

Puis troisième point, quand même important, vous le voyez, il est très facile de trouver un autre prestataire de services au pied levé. Alors, vous allez me dire : « oui, mais toi, Sébastien, tu es dans une grande ville, c’est peut-être plus facile que moi qui habite dans une petite ville ou qui investit dans une ville de taille beaucoup plus petite. »

Vous avez peut-être raison. Par contre, ce que je vous dis régulièrement tout au long de mes vidéos, c’est qu’un prestataire de services est une personne à qui vous allez demander de donner des clés un client, à qui vous allez demander de faire du ménage et à qui vous allez demander de faire du linge. C’est-à-dire de laver des draps de lit et des serviettes de toilette. Honnêtement, cela ne demande aucune compétence particulière.

Je vais vous dire ce que je vous ai déjà dit à plusieurs reprises. Pour trouver un prestataire de services, c’est très simple ; soit vous consultez les petites annonces et vous cherchez des sociétés de services à la personne ou des femmes de ménage puisqu’il ne faut aucun diplôme.

Alors, je dis femmes de ménage, mais cela peut être également hommes de ménage ou des auto-entrepreneurs. Ce sont des choses qui se trouvent très facilement. Puis si vous habitez une grande ville, il est fort probable que vous ayez des sociétés de conciergerie dans votre ville.

Donc, n’hésitez pas à consulter les petites annonces, à aller voir différents prestataires et à faire votre choix par rapport au feeling que vous aurez pu avoir avec ces potentiels prestataires de services et bien entendu en fonction des tarifs qu’ils proposent parce qu’il y a quand même une équation économique à respecter.  L’objectif, c’est de gagner de l’argent en déléguant votre activité de location courte durée.

Donc au final pour moi, l’histoire se termine plutôt bien. C’est très bien que ce prestataire de services m’ait complètement viré après avoir viré les appartements qui étaient au centre-ville. Aujourd’hui, je suis reparti depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois dans une nouvelle relation avec un prestataire de services en qui j’ai totalement confiance.

Alors, si vous aussi vous rencontrez des difficultés ou si vous avez rencontré des difficultés avec votre prestataire de services en location courte durée, n’hésitez pas à me faire part de vos expériences bonnes ou mauvaises dans les commentaires juste en dessous de cette vidéo. Cela permettra de pouvoir réagir sur toutes les difficultés qu’on peut rencontrer lorsqu’on délègue son activité de location courte durée.

Voilà donc tout ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui dans cette vidéo. Je vous rappelle que si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez vous abonner à cette chaîne YouTube. C’est totalement gratuit. Puis, cela vous permettra d’être informé de la publication de toutes mes nouvelles vidéos dans lesquels je partage avec vous régulièrement des bonnes pratiques ou des conseils autour de l’immobilier et autour de la location courte durée.

Allez, cette fois-ci c’est sûr, je vous quitte ici puis comme d’habitude, on se retrouve très prochainement pour une nouvelle vidéo sur Louer en courte durée. Je vous dis à très bientôt.

Ciao !


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Doubler son salaire avec la location courte durée "

Un commentaire

  1. Hello Sébastien,

    Ouh la la, en effet quand ça commence à tourner au vinaigre comme ça, il ne faut pas laisser la situation se dégrader, sinon le risque c’est que ça explose au bout du compte.

    Heureusement que tu as pu te retourner rapidement, mais c’est quand même assez dingue comme histoire !

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x