Comment louer sa résidence principale en courte durée ?

4

Pour faire de la location courte durée ou de la location saisonnière dans sa résidence principale, il y a un certain nombre de règles à respecter.
Ces règles concernent les prestations, mais aussi la réglementation et la fiscalité.
Je vous propose de les découvrir dans cette vidéo à travers une location au pays basque :-).

Vous pouvez partager vos expériences et poser vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Transcription

Salut à tous !

Ici Sébastien, auteur du blog louer-en-courte-duree.fr et spécialiste de la location courte durée. Je suis ravi de vous accueillir dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais vous parler de la location courte durée dans votre résidence principale. Allez, c’est parti ! Cela se passe tout de suite sur Louer en courte durée.

Alors, pourquoi est-ce que j’ai souhaité faire cette vidéo aujourd’hui ? Tout simplement parce que je me trouve au pays basque avec ma compagne. J’adore cette région. Et avec ma compagne, on a réservé la maison qui se trouve juste derrière moi. Vous voyez, c’est une maison typiquement basque avec les murs blancs, les volets rouges. C’est absolument magnifique.

Avec ma compagne, on a réservé cette maison. Alors, pas l’intégralité, mais une chambre dans cette maison. Alors d’habitude, c’est vrai qu’on préfère réserver des logements entiers, là cela n’a pas pu être le cas parce qu’on est en pleine saison à Hendaye au pays basque. On a fait la réservation à la dernière minute et forcément tous les logements sont complets et les logements libres sont des logements avec des tarifs assez élevés.

Donc nous, ce qu’on a fait pour ce court séjour à Hendaye, c’est réserver une chambre dans cette maison. On a payé un peu moins de 100 € pour deux nuits, 96 € exactement. Ce qui fait 48 € la nuit. C’est quelque chose de tout à fait raisonnable.

Donc, ce que je vais faire dans cette vidéo, c’est vous montrer la chambre qu’on a louée. Je vais vous montrer quels types de prestations vous devez mettre en avant lorsque vous louez une chambre dans votre résidence principale. C’est tout à fait bien ce qu’a fait la personne qui nous a reçus aujourd’hui. Et je profiterai également de cette vidéo pour vous parler de la réglementation et de la législation lorsque vous souhaitez exercer cette activité dans votre résidence principale.

Alors, suivez-moi. Je vais vous montrer la chambre qu’on a réservée, je vais vous montrer les prestations qui sont offertes à nous et ensuite je vous expliquerai ce qu’il faut faire si vous souhaitez faire comme la personne qui nous a loué cette maison. Allez, c’est parti ! Je vous amène faire la visite.

Je vais vous amener avec moi dans la chambre. Je suis en train de rentrer. Je vais faire un 360 pour que vous puissiez voir comment est fichue la chambre. On a une chambre qui fait entre 10 et 15 m². Elle assez grande. Vous voyez, là ici, on a un lit double, ce qui est suffisant pour nous. Là juste derrière, on a un lit en 90*190 si jamais il y avait besoin d’avoir un enfant avec nous.

Je continue mon 360. Je ne sais plus dans quel sens j’étais. Vous voyez ici, on a un petit bureau. Tout a été prévu pour nous. Il y a de quoi prendre le café, il y a des tasses. Ici dans la petite boîte, on a des madeleines. On a également une bouilloire ici, si on veut se faire du thé. Par contre la vue, elle est juste magnifique. C’est très vert. On est au pays basque, il pleut beaucoup.

Mais voilà, la chambre, elle est assez grande. C’est très important à retenir. Ensuite, on a de quoi prendre le petit déjeuner, de quoi manger. La personne a bien pris soin de nous. Donc évidemment, on a des sanitaires à disposition. Je vais vous amener les visiter avec moi. Donc, ce qui est bien, c’est que ces sanitaires en fait, ils sont juste pour nous. Les sanitaires, ils sont dédiés à la chambre. On n’a pas à partager cela avec les autres voyageurs.

Donc là, je me trouve dans la salle de bain. On a un lavabo. Si je tourne, ici on a une baignoire. Et ce qui est bien, c’est qu’on a même une douche dans cette salle de bains, donc baignoire et douche dans la même salle de bain. La douche, elle est juste derrière moi. C’est tout simplement parfait.

Je continue. Je vais juste ouvrir la porte. Ici, vous avez les toilettes, mais les toilettes sont indépendantes et spécialement pour nous. C’est plutôt bien. On a même un petit salon si jamais on a besoin de se détendre. Là, il se trouve juste derrière moi avec, vous le voyez, une télé pour les gens qui souhaiteraient regarder la télé.

Et ici, bien entendu, chose très importante, vous voyez il y a la Box Orange, on a une connexion internet WiFi dans cette maison. Cela, je vous le dis systématiquement, c’est très important d’offrir une connexion internet à vos voyageurs. C’est absolument indispensable.

Dans cette maison en fait, tout est bien pour recevoir les voyageurs. On n’a pas un logement entier. Pour autant, vous voyez qu’on est assez indépendants, grande chambre, toilettes indépendantes, salle de bains indépendante. Nous, on s’y sent très bien.

Ce que je vais faire maintenant, c’est vous expliquer, qu’est-ce que vous devez faire pour exercer cette activité à votre domicile. Alors, si vous souhaitez faire de la location courte durée dans votre résidence principale, vous avez plusieurs moyens de le faire.

Le premier de ces moyens, c’est de louer l’intégralité de votre maison ou de votre appartement. La seconde manière de faire de la location courte durée dans votre résidence principale, c’est de louer des chambres de votre appartement ou de votre maison comme le fait la personne qui nous reçoit aujourd’hui.

Alors, si vous avez fait le choix ou si vous souhaitez faire le choix de louer l’intégralité de votre résidence principale, ce qu’il faut savoir, c’est que vous ne pouvez pas louer plus de 120 nuits dans l’année. Tout simplement parce que l’administration fiscale considère que vous devez habiter votre résidence principale, encore une fois maison ou appartement plus de 8 mois dans l’année. En revanche, si vous faites le choix de louer plusieurs chambres de votre résidence principale, à ce moment-là, la barrière des 120 jours disparaît.

Alors, regardons maintenant l’aspect un petit peu plus rébarbatif, l’aspect fiscal. Comment est-ce que vous devez déclarer vos revenus locatifs issus de la location courte durée de votre résidence principale ? Vous avez là encore deux options qui s’offrent à vous. La manière la plus simple, c’est de déclarer ces revenus locatifs dans la catégorie BIC : Bénéfices Industriels et Commerciaux de votre fiche d’imposition.

Et là moyennant un abattement de 50 % ou de 71 % en fonction du fait que votre résidence principale est classée meublé de tourisme non étoilé, ou classée meublé de tourisme étoilé. Vous serez imposé sur la base de votre tranche marginale d’imposition à laquelle il faudra rajouter les prélèvements sociaux.

Maintenant, vous avez également la possibilité de déclarer ces revenus locatifs au réel. L’avantage du réel, c’est que vous allez pouvoir déduire tout un tas de charge, comme votre taxe foncière, votre taxe d’habitation, les intérêts d’emprunt si vous avez encore un crédit sur votre maison ou sur votre appartement. Vous allez pouvoir également passer en charges les produits ménagers, les frais de connexion internet…

Alors là, cela peut être intéressant lorsqu’on loue un logement totalement dédié à cette activité, un logement que vous n’occupez pas. Par contre dans le cas de la résidence principale, c’est un petit peu différent parce que l’administration fiscale va considérer que le fait que vous habitiez votre résidence principale va être un avantage en nature, il va donc falloir rajouter aux loyers le loyer fictif issu du fait que vous occupiez votre résidence principale.

Je vais vous donner un cas simple. Imaginons que vous tiriez avec cette activité 1000 € de revenus par mois. C’est vraiment à titre d’exemple que je vous donne ce chiffre. Si le loyer de votre résidence principale pouvait être également 2000 €, l’administration fiscale va pouvoir considérer que vous ne touchez pas 1000 € de revenus locatifs, mais 2000 € de revenus locatifs.

À vous de vous faire accompagner par un expert-comptable pour voir ce qui vous convient le mieux, ce qui est le plus intéressant en fonction de votre profil. Donc, soit la déclaration des revenus au BIC, c’est ce qui est le plus simple avec l’abattement forfaitaire de 50 % ou de 71 %, soit passer, vos revenus locatifs au régime réel. Faites-vous vraiment accompagner d’un expert-comptable qui lui seul pourra vous dire quelle est la situation la plus favorable pour vous.

En tout cas, voilà ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui dans cette vidéo. Si vous souhaitez faire de la location courte durée dans une partie de votre résidence principale, louer des chambres comme je le fais aujourd’hui, prenez soin de vos voyageurs. Vous voyez la chambre qu’on occupe aujourd’hui, elle est agréable, elle est grande.

Je vous rappelle que la dame nous a mis à disposition du café, une bouilloire, des petits gâteaux, donc en l’occurrence des madeleines. Et surtout, on a une salle de bain privée et des toilettes privées parce que je pense que c’est confortable. Personne n’a trop envie de partager les sanitaires avec des personnes qu’on ne connaît pas.

Donc voilà ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui dans cette vidéo. Faire de la location courte durée dans sa résidence principale, cela peut être intéressant, cela peut être une manière également de faciliter le remboursement du crédit immobilier que vous avez dessus.

Alors, si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à liker. N’hésitez pas non plus à la partager avec des personnes qui souhaiteraient louer une partie de leur résidence principale. Puis, si vous souhaitez en savoir plus sur l’immobilier et la location courte durée, n’hésitez pas à me suivre sur mon blog louer-en-courte-duree.fr et n’hésitez pas non plus à vous abonner librement et gratuitement ma chaîne YouTube Louer en courte durée pour rejoindre une communauté de plusieurs milliers de personnes passionnées d’immobilier et de location en courte durée.

Puis, je vous invite également à télécharger les deux ebooks que j’ai rédigés : « Convaincre la banque, mode d’emploi » et « Doubler son salaire avec la location courte durée. » Pour télécharger ces deux ebooks, rien de plus simple, vous cliquez simplement sur le petit (i) qui va apparaître en haut à droite de la fenêtre de cette vidéo.

Puis si vous regardez cette vidéo à partir de YouTube, je vous mets les liens de téléchargement dans la description qui se trouve juste au-dessous. Je vais profiter de ces quelques jours que je passe au pays basque et quant à nous on se retrouve très rapidement pour une nouvelle vidéo sur Louer en courte durée. À très bientôt.

Ciao !


Des conseils sur l'immobilier !

Abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir de bons conseils immobiliers et le guide GRATUIT
" Doubler son salaire avec la location courte durée "

Recherches utilisées pour trouver cet article :location partie résidence principale, louer sa residence principale

4 commentaires

  1. Salut Seb,

    Merci pour cette vidéo, c’est toujours inspirant de voir ce que peuvent proposer les autres loueurs.

    C’est vrai que louer une chambre chez l’habitant est un peu plus contraignant mais, comme tu le dis, en pleine saison c’est une alternative économique qui n’est pas désagréable, si on ne reste que quelques jours. C’est ce que j’avais fait à Los Angeles et San Francisco, et c’était très bien (surtout quand tu as une entrée indépendante du reste de l’habitation, là c’est top). Lorsque la chambre est bien équipée, comme c’est le cas dans la location que tu as prise, tu es comme à l’hôtel voire mieux 🙂

    Merci aussi pour le rappel de la législation, c’est vrai que beaucoup de personnes ont tendance à ne pas la connaître et peuvent vite se retrouver hors la loi.

  2. Bonjour Sébastien,
    Je me retrouve dans ce cas mais je n’ai pas encore commencé à exploiter. Ça m’intéresse ce que tu dis au niveau fiscal car je n’avais pas vu les choses sous cet angle.
    J’ai une maison de 210m² qui a 5 chambres.
    Au RDC, il y a une surface de 65m² avec 2 chambres avec chacune une sde et un espace cuisine / salon. Cette partie de la maison a une entrée indépendante et je vais la dédiée à la location saisonnière.
    En ce qui nous concerne, nous occupons l’étage et une chambre du RDC (en plus des deux chambres). Pour les calculs des charges, j’allais faire un prorata par rapport à la surface habitée et louée. Penses-tu que c’est réalisable? Je n’arrive pas à trouver un expert comptable compétent dans ce domaine.
    Merci de ta réponse

    • Sébastien on

      La RP est un cas particulier.
      Envoie moi un email, je te donnerai les coordonnées de mon expert comptable

Leave A Reply

Doubler son salaire avec la location courte durée ?

x